H&M augmente les salaires de ses ouvriers bangladais | RetailDetail

H&M augmente les salaires de ses ouvriers bangladais

H&M augmente les salaires de ses ouvriers bangladais

A partir de l’année prochaine H&M va soutenir deux usines au Bangladesh et une Cambodge, afin de garantir un salaire décent aux ouvriers du textile. L’entreprise suédoise s’est fixé pour objectif d’augmenter les salaires de tous les ouvriers de ses 750 usines d’ici 2018.

Fair Wage Method

H&M va inciter ses fabricants à appliquer la Faire Wage Method, qui sur base des besoins de base de l’employé fixe un salaire, qui sera ensuite régulièrement revu. Cette ‘politique de salaires équitables’ de H&M concerne 850.000 employés. « Nous sommes prêts à payer plus pour que nos fournisseurs puissent augmenter les salaires », annonçait Helena Helmersson, responsable du développement durable.


Par ailleurs H&M va tenter de convaincre les gouvernements d’augmenter les salaires minimum. « Cela va prendre des années avant d'obtenir un salaire décent au Bangladesh, mais j'ai plus d'espoir maintenant que toutes les parties prenantes sont impliquées : les syndicats, les ouvriers, les fournisseurs et le gouvernement », déclarait Helmersson à l’AFP.


Une augmentation des prix pour conséquence

Helmersson indiquait également que cette augmentation des salaires pourrait entraîner à terme une hausse des prix, en ajoutant toutefois que  les clients n'avaient pas à la craindre dans l'immédiat.


L’organisation Labour Behind The Label accueille l’initiative avec enthousiasme, mais reste tout de même prudente quant aux résultats. « Il est très positif que des entreprises s’engagent de la sorte. Reste à voir si tout cela portera ses fruits, car pour l’instant la chaîne n’a pas encore précisé à combien s’élève ce salaire décent », indique un porte-parole dans le journal The Guardian.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.