H&M augmente les salaires de ses ouvriers bangladais

H&M augmente les salaires de ses ouvriers bangladais

A partir de l’année prochaine H&M va soutenir deux usines au Bangladesh et une Cambodge, afin de garantir un salaire décent aux ouvriers du textile. L’entreprise suédoise s’est fixé pour objectif d’augmenter les salaires de tous les ouvriers de ses 750 usines d’ici 2018.

Fair Wage Method

H&M va inciter ses fabricants à appliquer la Faire Wage Method, qui sur base des besoins de base de l’employé fixe un salaire, qui sera ensuite régulièrement revu. Cette ‘politique de salaires équitables’ de H&M concerne 850.000 employés. « Nous sommes prêts à payer plus pour que nos fournisseurs puissent augmenter les salaires », annonçait Helena Helmersson, responsable du développement durable.


Par ailleurs H&M va tenter de convaincre les gouvernements d’augmenter les salaires minimum. « Cela va prendre des années avant d'obtenir un salaire décent au Bangladesh, mais j'ai plus d'espoir maintenant que toutes les parties prenantes sont impliquées : les syndicats, les ouvriers, les fournisseurs et le gouvernement », déclarait Helmersson à l’AFP.


Une augmentation des prix pour conséquence

Helmersson indiquait également que cette augmentation des salaires pourrait entraîner à terme une hausse des prix, en ajoutant toutefois que  les clients n'avaient pas à la craindre dans l'immédiat.


L’organisation Labour Behind The Label accueille l’initiative avec enthousiasme, mais reste tout de même prudente quant aux résultats. « Il est très positif que des entreprises s’engagent de la sorte. Reste à voir si tout cela portera ses fruits, car pour l’instant la chaîne n’a pas encore précisé à combien s’élève ce salaire décent », indique un porte-parole dans le journal The Guardian.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon se lance dans le sportswear

17/10/2017

Amazon serait en train de préparer sa propre collection de vêtements de sport. Pour ce faire le géant américain aurait contacté des fabricants qui collaborent déjà avec des enseignes telles que Gap et Uniqlo.

H&M investit dans le recyclage de vieux vêtements

12/10/2017

Le groupe suédois H&M a pris une participation minoritaire dans Re:newcell, qui œuvre pour une industrie de la mode durable. La technologie de Re:newcell vise à recycler d’anciens vêtements.

Uniqlo : hausse du bénéfice de plus du double

12/10/2017

Durant l’exercice écoulé, Uniqlo a plus que doublé son bénéfice, alors que le chiffre d’affaires n’a progressé que de 4,2%. L’enseigne de mode japonaise s’attend à ce que d’ici peu les ventes internationales dépassent celles de son marché domestique.

Gucci, à son tour, bannit la fourrure

12/10/2017

La maison de mode Gucci n’utilisera plus de fourrure dans ses collections de vêtements et d'accessoires. C’est ce qu’a annoncé le CEO Marco Bizzarri lors d’un discours au London College of Fashion, à l’occasion de la remise du Kering Award pour une mode durable.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Le groupe de luxe LVMH dépasse les attentes

10/10/2017

Durant les trois premiers trimestres de son exercice le groupe de luxe français LVMH, qui détient notamment Louis Vuitton et Christian Dior, a dépassé les attentes des analystes avec un chiffre d’affaires en progression de 12% sur base comparable.

Back to top