Hugo Boss poursuit sa reprise

Hugo Boss poursuit sa reprise

Le groupe allemand de prêt-à-porter Hugo Boss commence tout doucement à récolter les fruits de sa restructuration. Les ventes ont encore progressé au deuxième trimestre, grâce à la Chine et aux États-Unis et aux boutiques propres.

636 millions d’euros

Hugo Boss a vendu lors du trimestre écoulé pour 636 millions d’euros de vêtements. C’est certes 15 millions d’euros de moins qu’au premier trimestre, mais cela signifie quand même une croissance du chiffre d’affaires de 2 % par rapport au même trimestre de l’année précédente.

 

« Notre repositionnement stratégique commence à porter ses fruits. Les résultats du deuxième trimestre sont encourageants. Nous enregistrons une forte croissance aux États-Unis et surtout en ligne », précise le CEO Mark Langer. La stratégie bimarque axée sur BOSS et HUGO (BOSS Orange et BOSS Green ayant été absorbés par BOSS) semble donc payante.

 

L’Europe (-2 %) reste avec 372 millions d’euros de loin la plus importante région, suivie par l’Amérique. Là-bas, Hugo Boss a vendu 5 % de plus (148 millions d’euros), même si cette croissance est surtout à mettre à l’actif des États-Unis et du Canada, l’Amérique latine étant en retrait. La plus forte augmentation est signée par la région APAC (Asie-Pacifique) : +11 %, à 98 millions d’euros. La Chine en particulier a fortement tiré les ventes vers le haut (+14 %).

 

Hugo Boss s’appuie aussi de plus en plus sur son propre réseau de distribution. Celui-ci compte actuellement 438 magasins, pour une surface totale de vente d’environ 155 000 m². Les boutiques propres réalisent d’ores et déjà un chiffre d’affaires de 436 millions d’euros (+5 %). L’activité de gros a reculé de 6 % à 182 millions d’euros. Le groupe allemand a également généré 18 millions d’euros grâce aux contrats de licence (+27 %).

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Ralentissement de la croissance chez Primark

18/01/2018

Durant le premier trimestre de l’exercice en cours le chiffre d’affaires de l’enseigne de mode irlandaise Primark a progressé de 7% à taux de change constants, voire même de 9% en incluant les effets de change.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

AB InBev cède deux marques de bière allemandes

17/01/2018

Le groupe brassicole AB InBev cède deux marques de bière allemandes – Diebels et Hasseröder –, ainsi que leurs brasseries au fonds d’investissement CKCF. Ce dernier souhaite investir dans le deux bières afin de leur donner un nouveau souffle.

Back to top