Hugo Boss poursuit sa reprise

Hugo Boss poursuit sa reprise

Le groupe allemand de prêt-à-porter Hugo Boss commence tout doucement à récolter les fruits de sa restructuration. Les ventes ont encore progressé au deuxième trimestre, grâce à la Chine et aux États-Unis et aux boutiques propres.

636 millions d’euros

Hugo Boss a vendu lors du trimestre écoulé pour 636 millions d’euros de vêtements. C’est certes 15 millions d’euros de moins qu’au premier trimestre, mais cela signifie quand même une croissance du chiffre d’affaires de 2 % par rapport au même trimestre de l’année précédente.

 

« Notre repositionnement stratégique commence à porter ses fruits. Les résultats du deuxième trimestre sont encourageants. Nous enregistrons une forte croissance aux États-Unis et surtout en ligne », précise le CEO Mark Langer. La stratégie bimarque axée sur BOSS et HUGO (BOSS Orange et BOSS Green ayant été absorbés par BOSS) semble donc payante.

 

L’Europe (-2 %) reste avec 372 millions d’euros de loin la plus importante région, suivie par l’Amérique. Là-bas, Hugo Boss a vendu 5 % de plus (148 millions d’euros), même si cette croissance est surtout à mettre à l’actif des États-Unis et du Canada, l’Amérique latine étant en retrait. La plus forte augmentation est signée par la région APAC (Asie-Pacifique) : +11 %, à 98 millions d’euros. La Chine en particulier a fortement tiré les ventes vers le haut (+14 %).

 

Hugo Boss s’appuie aussi de plus en plus sur son propre réseau de distribution. Celui-ci compte actuellement 438 magasins, pour une surface totale de vente d’environ 155 000 m². Les boutiques propres réalisent d’ores et déjà un chiffre d’affaires de 436 millions d’euros (+5 %). L’activité de gros a reculé de 6 % à 182 millions d’euros. Le groupe allemand a également généré 18 millions d’euros grâce aux contrats de licence (+27 %).

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

Mitiska acquiert un deuxième retail park allemand

19/09/2017

A peine deux semaines après sa première acquisition allemande, la société immobilière bruxelloise Mitiska REIM rachète à présent le Häuersteig Retail Park à Freiberg près de Dresde, et ce en collaboration avec le groupe immobilier ZREV de Frankfort.

Aldi Nord va centraliser l’achat des marques A

15/09/2017

Aldi Nord, la branche de l’entreprise active en Belgique et aux Pays-Bas, souhaite centraliser l’achat des marques A.  Elle veut ainsi proposer une offre semblable dans tous les pays et imposer des prix compétitifs grâce à la grandeur d’échelle.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top