Inditex : ralentissement de la croissance du CA

Inditex : ralentissement de la croissance du CA

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Un deuxième trimestre difficile

Après un bon début d’année, avec une progression du chiffre d’affaire de 14% à 5,6 milliards d’euros au premier trimestre, le deuxième trimestre s’est avéré plus laborieux pour Inditex. Le groupe espagnol ne publie pas de chiffres séparés pour le second trimestre, mais la croissance du chiffre d’affaires sur l’ensemble du semestre s’est établie à 11,5% , soit un chiffre d’affaires de 11,7 milliards d’euros. Cela signifie donc que le chiffre d’affaires au deuxième trimestre s’est élevé à 6,1 milliards d’euros, soit une croissance de ‘seulement’ 9%. La croissance organique s’est limitée à 5%, alors que le management prévoyait +7 à 8%.


D’autre part suite aux effets de change défavorables le bénéfice au deuxième trimestre n’a progressé que d’un modeste pourcent à  910 millions d’euros (opérationnel) et 712 millions d’euros (net). A titre comparatif : au premier trimestre le bénéfice net a bondi de 18% à 654 millions d’euros. Sur l’ensemble du semestre le bénéfice net a atteint 1,37 milliard d’euros, 9% de plus que l’année auparavant. Un résultat en-deçà des attentes des analystes qui tablaient sur 1,78 milliard d’euros.


Déjà 7.405 magasins dans le monde

Par ailleurs le nombre de magasins d’Inditex continue d’augmenter. Ces six derniers mois le groupe a ouvert 113 nouvelles boutiques dans 35 pays, ce qui porte le nombre total à 7.405. Avec ses diverses marques et enseignes de mode, Inditex est déjà présent dans 94 pays (dernièrement le groupe a fait son entrée en Biélorussie). Côté online, le groupe est déjà actif dans 46 pays, auxquels s’ajoutera l’Inde, qui à partir du 4 octobre disposera d’un webshop Zara.