La marque de surf Quiksilver demande la faillite avant une relance

La marque de surf Quiksilver demande la faillite avant une relance

La marque américaine de vêtements de surf Quiksilver a demandé la faillite, mais bénéficiera d’une relance grâce à l’investisseur Oaktree Capital Management.

Réorganisation

La faillite concerne uniquement la branche américaine de Quiksilver. Selon le groupe, les performances de la marque en Europe et dans la région Asie-Pacifique sont suffisamment bonnes pour poursuivre les activités.


Après une vaste réorganisation de l’entreprise, Oaktree injectera 175 millions de dollars (157 millions d’euros) dans Quiksilvers et détiendra la majorité des actions. Oaktree possède également 20% des actions de Billabong, principal concurrent de Quiksilver. Les analystes parlent déjà d’une possible fusion, ce que Quiksilver dément pour l’instant.


En perte de vitesse

La semaine dernière on apprenait que Quiksilver recherchait un repreneur. Le fabricant de vêtements de surf est en difficulté depuis un certain temps déjà, car les clients sont de plus en plus nombreux à lui préférer des marques fast-fashion comme Zara et H&M.


Au cours de l’exercice comptable écoulé, le chiffre d’affaires de Quiksilver a reculé de 11%. La marque est en perte de vitesse surtout en Amérique où le chiffre d’affaires a baissé de 16%. Et  pour l’exercice en cours Quiksilver n’a pu répondre aux attentes des analystes. Ces deux dernières années l’entreprise n’a plus généré de bénéfice. Auparavant Quiksilver avait déjà tenté de remonter la pente en cédant certaines de ses marques, afin de renforcer sa position sur son marché de niche.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top