La marque de surf Quiksilver demande la faillite avant une relance | RetailDetail

La marque de surf Quiksilver demande la faillite avant une relance

La marque de surf Quiksilver demande la faillite avant une relance

La marque américaine de vêtements de surf Quiksilver a demandé la faillite, mais bénéficiera d’une relance grâce à l’investisseur Oaktree Capital Management.

Réorganisation

La faillite concerne uniquement la branche américaine de Quiksilver. Selon le groupe, les performances de la marque en Europe et dans la région Asie-Pacifique sont suffisamment bonnes pour poursuivre les activités.


Après une vaste réorganisation de l’entreprise, Oaktree injectera 175 millions de dollars (157 millions d’euros) dans Quiksilvers et détiendra la majorité des actions. Oaktree possède également 20% des actions de Billabong, principal concurrent de Quiksilver. Les analystes parlent déjà d’une possible fusion, ce que Quiksilver dément pour l’instant.


En perte de vitesse

La semaine dernière on apprenait que Quiksilver recherchait un repreneur. Le fabricant de vêtements de surf est en difficulté depuis un certain temps déjà, car les clients sont de plus en plus nombreux à lui préférer des marques fast-fashion comme Zara et H&M.


Au cours de l’exercice comptable écoulé, le chiffre d’affaires de Quiksilver a reculé de 11%. La marque est en perte de vitesse surtout en Amérique où le chiffre d’affaires a baissé de 16%. Et  pour l’exercice en cours Quiksilver n’a pu répondre aux attentes des analystes. Ces deux dernières années l’entreprise n’a plus généré de bénéfice. Auparavant Quiksilver avait déjà tenté de remonter la pente en cédant certaines de ses marques, afin de renforcer sa position sur son marché de niche.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.