Le CEO de Sports Direct met en garde les enseignes de sport en Europe | RetailDetail

Le CEO de Sports Direct met en garde les enseignes de sport en Europe

Le CEO de Sports Direct met en garde les enseignes de sport en Europe

Mike Ashley, CEO de Sports Direct, recherche des partenaires en vue de renforcer la présence de la chaîne dans toute l’Europe. Il n’hésite pas à mettre en garde les enseignes de sport européennes : « Vous avez tout intérêt à collaborer avec nous, sinon nous vous écraserons. »

Une relation gagnant-gagnant ou « nous vous écraserons »

Le multimillionnaire a tenu ces propos provoquants lors d’un meeting d’analystes. Il y a commenté ses projets visant à s’implanter solidement en Europe en recherchant des partenaires locaux de taille et en collaborant avec eux. Selon Ashley, quiconque est prêt à s’associer à Sports Direct peut s’attendre à une relation gagnant-gagnant.


Le CEO a l’intention de commencer modestement en sélectionnant des marchés bien spécifiques, afin d’évaluer dans quelle mesure les retailers sont intéressés  : « Le but est d’ouvrir des magasins à quelques endroits et de déterminer qui souhaite s’associer avec nous. Si vous ne voulez pas collaborer, nous viendrons nous-mêmes dans votre pays et nous vous écraserons. »


Déjà présent dans 19 pays européens

Ashley a déjà appliqué cette stratégie par le passé : l’année dernière il a convaincu Sports Eybl et Sports Experts AG en Autriche de faire opérer leurs 52 magasins sous l’étendard de Sports Direct. Aujourd’hui le groupe est actif dans 19 pays européens et est leader du marché avec 80 magasins en Estonie, en Lettonie et en Lituanie.


Le retailer britannique compte 44 magasins en Belgique, mais dans les grands pays d’Europe occidentale comme la France, l’Allemagne et l’Espagne l’enseigne est à peine présente, avec respectivement six, trois et un points de vente. Les Pays-Bas sont même un terrain encore totalement vierge pour Sports Direct. Mais la question est de savoir pour combien de temps encore ?

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top