Le holding familial de JBC reprend Mayerline

Le holding familial de JBC reprend Mayerline

Le holding de mode belge Claes Retail Group, la société faîtière familiale qui gère JBC, reprend l’enseigne de mode Mayerline. CRG détiendra ainsi une participation majoritaire de 85%, alors que la famille fondatrice Geurts-Meyer restera actionnaire à 15%.

Des enseignes complémentaires

« Cette reprise s’inscrit dans un processus de croissance cohérent », explique Bart Claes, CEO de JBC. Avec ses 130 magasins en Belgique et au Luxembourg et sa gamme à la fois très tendance et axée sur la famille, JBC est l’un des principaux acteurs dans le commerce de la mode en Belgique. L’acquisition d’une deuxième formule, selon Bart Claes, est donc « une étape suivante logique. »


Le choix s’est porté sur Mayerline, car l’enseigne, qui se caractérise avant tout par ses collections intemporelles pour dames, propose une gamme tout à fait complémentaire. L’alliance des deux enseignes sous le holding familial CRG devrait permettre aux deux chaînes de se développer parallèlement. Les repreneurs estiment qu’ainsi Mayerline aura la possibilité de « continuer à progresser dans un marché en forte mutation. »


Selon CGR cette collaboration sera également bénéfique au niveau de la RSE (responsabilité sociale des entreprises). « Une pollinisation croisée entre Mayerline, qui détient une plateforme de production en Lituanie et JBC, dont la production est centrée en Extrême-Orient, renforcera la prise de conscience éthique. »


Chacun garde sa spécificité

CRG souligne néanmoins que la reprise n’aura aucun impact sur le ‘look and feel’ des deux marques : l’objectif est de conserver de manière cohérente la spécificité tant de JBC que de Mayerline. C’est pourquoi Patrik Geurts et Annick Meyer resteront actionnaires et continueront à diriger Mayerline. Aucun changement non plus au niveau du personnel, de l’offre et du concept de chacune des deux enseignes, ajoute encore CRG.


Comment cette alliance singulière a-t-elle pu se réaliser ? « La famille Geurts-Meyer nous a contactés », explique Bart Claes. « Nous ne recherchions pas activement une reprise, mais avec 130 magasins en Belgique et au Luxembourg, nous savions néanmoins que les possibilités de croissance organique pour JBC n’étaient plus infinies. »


« Lorsque cette opportunité s’est présentée à nous, nous n’avons pas hésité. Mayerline, avec ses 44 magasins et un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros, offre de belles perspectives. » Pour l’instant la famille Claes n’envisage pas d’autres reprises : « Maintenant nous allons nous focaliser entièrement sur ces deux chaînes, qui ont toutes deux de belles possibilités de croissance, chacune selon son propre cap. »


Les repreneurs attendent encore le feu vert des autorités de la concurrence. D’ici fin août la transaction devrait être bouclée.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Benetton retourne à ses racines

30/11/2017

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Back to top