Le plus grand e-tailer russe arrive en Europe

Le plus grand e-tailer russe arrive en Europe

Le plus grand acteur russe du commerce électronique veut maintenant conquérir l'Union européenne. Wildberries a lancé un site Web en anglais et a ouvert son premier point de collecte à Varsovie.

 

D’abord en Pologne

Wildberries annonce dans un communiqué de presse qu'elle veut ouvrir à terme une centaine de points de collecte dans ce pays d'Europe centrale. « La Pologne n'a pas été choisie par hasard pour être le premier pays où nous nous implantons au sein de l'Union européenne. Elle a une situation géographique intéressante, le marché du e-commerce croit rapidement et les gens sont ouverts au shopping en ligne », a déclaré Viatcheslav Ivachtchenko, directeur du développement chez Wildberries, selon Le figaro.

 

Le site de vente en ligne est spécialisé dans la mode et laisse à ses clients le choix entre la livraison à domicile ou le retrait de leur commande dans l'un des points de collecte équipés de cabines d'essayage. L'entreprise est active dans cinq anciens États soviétiques (Russie, Biélorussie, Arménie, Kazakhstan, Kirghizistan) et maintenant aussi en Pologne.

 

Boom de l’e-commerce

Wildberries a été fondée en 2004 par le couple Vladislav et Tatiana Bakaltchouk. L'entreprise reçoit en moyenne 750 000 commandes par jour et le chiffre d'affaires de l'année dernière a dépassé la barre des 3,1 milliards d'euros, soit une augmentation de 94 % par rapport à 2018.

 

Le secteur du commerce électronique connaît une croissance explosive en Russie. Au premier semestre de l'année dernière, les ventes combinées des trois plus grands e-tailers du pays (Wildberries, Apteka et Ozon) ont augmenté de 107 %.