Le remaniement logistique de H&M porte ses fruits

Foto: Sorbis / Shutterstock.com

Le nouveau système logistique de H&M a fait grimper les ventes au troisième trimestre. Le retailer avait besoin de ce boost pour garder la tête hors de l'eau face à  la pression grandissante des webshops et des discounters.

Retard sur Inditex

Les actions de l'entreprise suédoise ont perdu pas moins de deux tiers de leur valeur depuis le niveau record de 2015. Toutefois cette tendance semble s'être inversée : hier le cours de l'action a bondi de 13%. Le boost de l'action s'expliquerait également par un article paru dans le journal britannique Mail on Sunday, selon lequel Stefan Persson, président et premier actionnaire de H&M " a discuté avec des banques au sujet du financement de nouveaux rachats d'actions et d'un éventuel retrait de la Bourse du groupe", indique Reuters. L'entreprise n'a pas souhaité commenter cette information.

 

La précédente baisse de l'action était due à la diminution des marges et aux stocks excédentaires, suite à la concurrence de magasins à bas prix, comme Primark et Forever 21, et d'acteurs en ligne tels que ASOS et Zalando. L'action de H&M est à la traîne d'Inditex, qui s'appuie sur une chaîne logistique plus flexible et une meilleure intégration des divers canaux de vente, dont le système qui permet de retirer des commandes online en magasin. La semaine dernière la maison-mère de Zara a fait part d'une croissance du chiffre d'affaires de 3% pour le premier semestre (clos en juillet) et s'attend à une croissance du chiffre d'affaires compris entre 4 et 6% pour le deuxième semestre.

 

Année de transition

"Nous sommes dans une année de transition et constatons que nous sommes sur la bonne voie", a déclaré Nils Vinge, responsable des relations avec les investisseurs chez H&M. L'entreprise communiquera les chiffres complets du troisième trimestre le 27 septembre, mais a indiqué que les "mesures prises pour faire face à l'évolution en profondeur  du secteur" avaient contribué à une amélioration des ventes et une augmentation de la part de marché.

 

H&M déploie notamment un nouveau système logistique afin de rendre sa chaîne d'approvisionnement plus rapide et plus efficace. A présent les 4.700 magasins sont mieux intégrés avec le site internet. Toutefois l'introduction de ce nouveau système a affecté les ventes et entraîné des coûts élevés sur d'importants marchés comme les Etats-Unis, la France, l'Italie et la Belgique.

 

"Nous avons solutionné les problèmes fondamentaux. Cela aura un impact sur le quatrième trimestre, parce que nous avons un retard au niveau des livraisons de nouveaux vêtements, mais cet impact s'amenuise de jour en jour", a indiqué Vinge. Pour l'année en cours H&M prévoit une stagnation des ventes dans les magasins physiques, mais table sur un retour à la croissance en 2019.