Le temps estival donne un coup de pouce aux soldes | RetailDetail

Le temps estival donne un coup de pouce aux soldes

Le temps estival  donne un coup de pouce  aux soldes

Les soldes d’été auront rapporté au moins autant qu’en 2012. Grâce au temps estival de ces dernières semaines, le sprint final a été couronné de succès. Une aubaine pour les commerçants, car après la première semaine décevante, les ventes étaient en recul d’1% en moyenne.

Hausse générale d’ 1%, avec des exceptions  de +20%

Selon le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), la période des soldes se terminera par une légère hausse des ventes de 0,5% à 1% par rapport à l’année dernière. C’est ce qui ressort d’un sondage du SNI auprès de 362 commerces de mode. Unizo pour sa part parle d’un chiffre d’affaires similaire à celui de l’an dernier pour le plupart des commerçants, avec  toutefois des exceptions affichant une augmentation des ventes de 20%.


Grâce au temps ensoleillé de ces dernières semaines, les ‘classiques de l’été’  tels que les robes légères, tops, T-shirts, shorts et sandales se sont bien vendus. Vu le printemps médiocre ces articles étaient encore largement présents dans les rayons.


A l’approche de la fin des soldes (celles-ci se terminent ce mercredi), la majorité des commerçants semblent avoir atteint leur objectif. La plupart d’entre eux prévoyaient un statu quo par rapport à l’année dernière, malgré un stock plus important au début des soldes.  Selon l’enquête du SNI, seul un commerçant sur cinq s’attendait à une hausse de son chiffre d’affaires.


Un démarrage lent et un sprint final en force

Comparé à 2012, cette année les soldes d’été ont connu un démarrage lent, notamment en raison du mauvais temps début juillet. Par ailleurs les soldes ont débuté un lundi, jour de fermeture hebdomadaire de nombreux magasins et journée de travail pour la plupart des consommateurs. L’année dernière les soldes d’été avaient démarré durant le weekend.


A noter qu’un certain nombre de grandes chaînes de vêtements se sont lancées dans un sprint final  durant les derniers jours de soldes en accordant des réductions allant jusqu’à 80%. Les commerçants espèrent ainsi écouler encore un maximum de stock et convaincre les consommateurs économes à acheter malgré la crise.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.