Les pertes se creusent chez Superdry

Les pertes se creusent chez Superdry
Shutterstock.com

Superdry a vu ses pertes se creuser considérablement au premier semestre de l'exercice décalé. Parallèlement, la crise du coronavirus continue de peser sur le groupe de mode britannique, car le début du troisième trimestre est encore une fois tout sauf encourageant.

 

« Points positifs »

Le co-fondateur et PDG, Julian Dunkerton, a déclaré que sous les chiffres récemment publiés se cachent « quelques points très positifs », notamment un bon niveau de ventes en ligne et une meilleure gamme de produits. Mais cela n'a pas convaincu les investisseurs : l’action a perdu plus de 13 % en bourse aujourd'hui. Par rapport à l'année dernière, le cours a pratiquement été divisé par deux.

 

Le groupe de mode a enregistré une perte sous-jacente avant impôts de 10,6 millions de livres (11,9 millions d'euros) pour la période de six mois clôturée le 24 octobre, contre une perte de 2,3 millions de livres (2,6 millions d'euros) pour même période l'année dernière. Le chiffre d’affaires a perdu 23,3%, descendant à 282,7 millions de livres (317 millions d’euros).

 

Les très mauvais résultats de Superdry s’expliquent également par l’emplacement des magasins, estime Reuters. Ils sont pour la plupart situés dans de grands centres-villes et des espaces commerciaux, là où l’effet de la crise a été le plus dévastateur. Ainsi, même lorsque les magasins étaient ouverts, l'entreprise de mode a beaucoup souffert.

 

Incertitude

Superdry a également fait le point sur le trimestre en cours, qui s'annonce encore plus mal en raison de nouveaux confinements, notamment au Royaume-Uni. Au cours des 11 premières semaines du trimestre, le chiffre d’affaires a reculé de plus de 27%. Actuellement, 173 magasins de la chaîne sont fermés, soit 72% de l’ensemble de son réseau.

 

Compte tenu de l’incertitude générale, Superdry n’a pas émis de prévisions pour le reste de l’année.