Les ventes de printemps en baisse de plus de 20% pour les magasins de mode

Les ventes de printemps en baisse de plus de 20% pour les magasins de mode

D’après une enquête menée par le Syndicat Neutre pour Indépendants auprès de 388 magasins de vêtements et de chaussures, leurs ventes auraient chuté de pas moins de 22% par rapport au printemps de 2012, qui du reste fut également médiocre, avec une baisse du chiffre de d’affaires de 3,5%.

« Un printemps catastrophique »

Avec un chiffre d’affaires en baisse de 22%, le printemps tombe à l’eau au sens propre comme au figuré. De plus une amélioration à court terme ne semble pas en vue, car à en croire les météorologistes, le mauvais temps se prolongerait certainement encore jusqu’à la fin du mois de mai. Par ailleurs la période d’attente avant les soldes démarre déjà le 6 juin et les commerçants ne s’attendent pas à ce que les consommateurs achètent soudainement des tas de robes,  T-shirts, chemises, sandales ou autres articles d’été au prix plein.


« Le printemps s’avère réellement catastrophique pour les détaillants de mode », déclare Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « Par ailleurs la crise économique, qui incite le consommateur à l’épargne, continue à affecter le secteur. »


L’espérance d’un été exceptionnel

« Après un printemps si décevant, les soldes d’été ne pourront être qu’un succès », commente l’organisation des indépendants. Pour les commerçants, il s’agit de sauver une saison déjà fortement compromise, mais pour les consommateurs c’est une aubaine, car ils auront l’embarras du choix dans un vaste assortiment.


La météo jouant le trouble-fête depuis plusieurs années déjà  dans le secteur de la mode, le SNI prévoit qu’à l’avenir les commerçants proposeront davantage de collections d’entre-saison, ainsi que des pièces vestimentaires de base plus neutres, plutôt que des articles spécifiquement réservés à la période d’été ou d’hiver.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: