Les ventes de Zara et Massimo Dutti souffrent du mauvais temps

Les ventes de Zara et Massimo Dutti souffrent du mauvais temps

Durant le premier trimestre de l’exercice 2013/2014 (clôturé fin avril), le groupe textile espagnol Inditex a réalisé un chiffre d’affaires de 3,59 milliards d’euros, soit une progression de 5,2% par rapport à la même période en 2012. Néanmoins pour la chaîne de mode , qui détient notamment Zara et Massimo Dutti, il s’agit là  de la plus faible hausse enregistrée depuis le troisième trimestre 2011.

Des résultats inférieurs aux attentes pour la 3ème fois

L’entreprise attribue cette modeste progression  à la météo défavorable, qui a fortement freiné  les ventes, ainsi qu’à la crise économique qui frappe de plein fouet son marché intérieur espagnol.


De cette légère hausse du chiffre d’affaires, Inditex retire un bénéfice net de 438,3 millions d’euros , contre 432 millions pour la même période il y a un an. L’entreprise affiche ainsi  la plus faible hausse du  bénéfice depuis le premier trimestre de l’exercice 2010.


Pour la troisième fois consécutive, le géant de la mode déçoit les attentes des analystes financiers. Par ailleurs durant l’année écoulée la marge brute a diminué  de 60,2% à 59,6%.


Une expansion offline et online

Fin avril Inditex disposait d’un réseau de 6.058 magasins répartis dans 86 pays. Depuis début février 49 nouveaux points de vente ont vu le jour dans 30 pays. L’expansion s’est orientée principalement vers la Russie, le Japon et la Chine.


D’autre part Inditex mise également sur les ventes en ligne. Ainsi la chaîne Zara a ouvert un webshop au Canada en avril dernier. Actuellement  Zara vend ses produits en ligne dans 23 pays : 19 pays européens, les Etats-Unis, le Japon, la Chine et le Canada. A l’automne prochain l’enseigne envisage le lancement d’une plateforme de vente en ligne en Russie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: