Macintosh Retail Group demande et obtient un sursis de paiement

Macintosh Retail Group demande et obtient un sursis de paiement

(update) Macintosh Retail Group, le holding chapeautant les enseignes de chaussures Brantano, Manfield, Invito et Dolcis, a obtenu un sursis de paiement. Le groupe, sous la direction du Belge Kurt Staelens, en avait fait la demande ce matin.

Proche de la faillite

« La situation actuelle est très décevante, en particulier pour nos employés, fournisseurs, banques et actionnaires, qui ont continué à nous soutenir durant cette période difficile », écrivait le groupe Macintosh dans un communiqué de presse publié ce matin. Chez BNR Nieuwsradio, un porte-parole du holding de Maastricht avait admis que « l’entreprise était en faillite » et qu’il fallait maintenant attendre que le tribunal de Maastricht désigne un administrateur provisoire. Ce dernier devra examiner s’il y a des candidats-repreneurs pour les filiales du groupe.

 

Mardi midi le tribunal du Limbourg a accordé « un sursis de paiement provisoire » à Macintosh, indiquent divers médias néerlandais. Le tribunal a désigné John Huppertz, avocat chez Paulussen Advocaten à Maastricht, et Ben Meijs, avocat chez Thuis & Partners à Heerlen, comme administrateurs provisoires.

 

Actuellement quelque 5.500 personnes travaillent pour Macintosh. Précisons que la demande de sursis de paiement concerne uniquement le holding et non pas les filiales.


Cession de 550 magasins

Cette information arrive à peine un jour après que Macintosh ait annoncé son intention de céder ses 550 magasins restants aux Pays-Bas et en Belgique – après avoir déjà vendu la branche britannique de Brantano, ainsi que son enseigne d’ameublement Kwantum –, pour lesquels le groupe ne s’attend pas à un montant de reprise très élevé.


Ainsi le groupe est contraint de faire une croix sur sa décision stratégique de se replier entièrement sur les ventes de chaussures au Benelux. Mauvaise nouvelle également pour quelques familles néerlandaises actives dans le retail – dont les familles détenant Zeeman et Blokker –, qui l’an dernier ont injecté du capital frais dans Macintosh via leurs fonds d’investissement.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top