Marc Jacobs quitte Louis Vuitton | RetailDetail

Marc Jacobs quitte Louis Vuitton

Marc Jacobs quitte Louis Vuitton

Le créateur new-yorkais Marc Jacobs quitte Louis Vuitton, la maison de mode dont il a été le directeur créatif durant 16 ans. La nouvelle a été annoncée hier à Paris, après le défilé de mode présentant la dernière collection printemps-été 2014 du designer pour le marque de luxe française.

Entrée en bourse de Marc Jacobs

Selon le magazine français Challenges, qui avait déjà révélé le départ de Marc Jacobs la semaine dernière, Arnault aurait déjà pris la décision il y a plus d’un an. Le PDG de LVMH, visant un positionnement encore plus exclusif pour Louis Vuitton, ne pouvait à l’époque  remplacé en même temps le CEO du moment et le directeur créatif. Raison pour laquelle le contrat de Jacobs n’aurait été prolongé que d’un an.


Le créateur américain de 50 ans envisage depuis un certain temps déjà d’introduire sa marque en bourse et va désormais s’y atteler pleinement. L’entrée en bourse devrait avoir au lieu au plus tard dans trois ans et ce avec l’aide de la maison mère de Louis Vuitton, car LVMH détient un tiers des actions du label Marc Jacobs (Jacobs et Duffy détenant également chacun un tiers).


‘Un moitié belge’ comme successeur

Entre-temps les rumeurs vont bon train et évoquent Nicolas Ghesquière comme successeur, un français d’origine belge, qui durant des années a travaillé pour Balenciaga. Non seulement il est « disponible » en ce moment, mais il aurait la cote auprès des initiés de la mode et de Delphine Arnault, numéro 2 de Louis Vuitton et fille de Bernard Arnault.


Le groupe LVMH pour sa part n’a pas tenu à réagir à ces rumeurs, mais fait savoir qu’il prendra son temps pour régler la succession.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Bestseller investit dans About You

20/07/2018

Le groupe danois Bestseller prend une participation significative dans la plateforme de mode allemande About You. Une augmentation de capital d’environ 250 millions d’euros devrait permettre au retailer en ligne de poursuivre sa croissance.

100 millions d’euros qui partent en fumée chez Burberry

20/07/2018

Tout le monde ne comprend pas la nécessité du développement durable. L’année dernière, la marque de mode britannique Burberry a brûlé plus de 30 millions d’euros de produits de marque « pour éviter qu’ils ne tombent entre de mauvaises mains ».

3 Suisses, l’icône de la vente par correspondance, dépose le bilan en Belgique

19/07/2018

La division belge des 3 Suisses a été déclarée en faillite, après un démarrage désastreux des soldes. Durant les premiers jours des soldes, le webshop a vendu 30% de moins que l’année précédente. Onze emplois sont menacés.

Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.