Marc Jacobs quitte Louis Vuitton

Marc Jacobs quitte Louis Vuitton

Le créateur new-yorkais Marc Jacobs quitte Louis Vuitton, la maison de mode dont il a été le directeur créatif durant 16 ans. La nouvelle a été annoncée hier à Paris, après le défilé de mode présentant la dernière collection printemps-été 2014 du designer pour le marque de luxe française.

Entrée en bourse de Marc Jacobs

Selon le magazine français Challenges, qui avait déjà révélé le départ de Marc Jacobs la semaine dernière, Arnault aurait déjà pris la décision il y a plus d’un an. Le PDG de LVMH, visant un positionnement encore plus exclusif pour Louis Vuitton, ne pouvait à l’époque  remplacé en même temps le CEO du moment et le directeur créatif. Raison pour laquelle le contrat de Jacobs n’aurait été prolongé que d’un an.


Le créateur américain de 50 ans envisage depuis un certain temps déjà d’introduire sa marque en bourse et va désormais s’y atteler pleinement. L’entrée en bourse devrait avoir au lieu au plus tard dans trois ans et ce avec l’aide de la maison mère de Louis Vuitton, car LVMH détient un tiers des actions du label Marc Jacobs (Jacobs et Duffy détenant également chacun un tiers).


‘Un moitié belge’ comme successeur

Entre-temps les rumeurs vont bon train et évoquent Nicolas Ghesquière comme successeur, un français d’origine belge, qui durant des années a travaillé pour Balenciaga. Non seulement il est « disponible » en ce moment, mais il aurait la cote auprès des initiés de la mode et de Delphine Arnault, numéro 2 de Louis Vuitton et fille de Bernard Arnault.


Le groupe LVMH pour sa part n’a pas tenu à réagir à ces rumeurs, mais fait savoir qu’il prendra son temps pour régler la succession.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top