Mer du Nord refait surface

Mer du Nord refait surface

Après une réorganisation judiciaire l’an dernier, Mer du Nord, grâce à un investisseur français, rouvre ses 7 magasins existants, ainsi que 3 nouveaux magasins. En même temps la marque de mode belge prépare de nouvelles collections.

A Anvers, Bruges et Knokke cette année

Finalement Mer du Nord pourra redémarrer ses activités. Le sauveteur de l’enseigne est  l’entrepreneur français Pascal Yefet (36 ans), propriétaire d’une dizaine de boutiques de prêt-à-porter ‘Les Bourgeoises’ (notamment à Bruxelles, Courtrai et Louvain). « Nous allons faire renaître Mer du Nord et rétablir l’identité de la marque », promet-il.


« Je passe beaucoup de temps dans les boutiques, car en tant que marque j’estime qu’il est important d’être en contact avec les clients. Nous voulons répondre à leurs besoins, en proposant chaque saison des collections élégantes et de qualité, en garantissant la pérennité des boutiques existantes et en ouvrant quelques nouveaux points de vente », poursuit Yefet.


Outre ses boutiques existantes à Hasselt, Gand, Louvain, Alost, Courtrai, Wavre et Waterloo, Mer du Nord ouvrira de nouveaux points de vente à Bruges, Anvers et Knokke dans le courant de cette année.


Made in Europe

Pascal Yefet annonce d’ores et déjà une nouvelle collection pour le mois de mars : « En ce moment nous travaillons d’arrache-pied à une nouvelle collection d’été pour Mer du Nord, en tenant de compte de l’ADN de la marque. »


La production se fera au Portugal, en Italie et en France. Yefet dit vouloir « garantir une qualité à 100%. Cela demande du temps et de l’énergie, mais le fait de garder la production près de chez soi facilite les choses et permet de répondre plus rapidement aux désirs des clients. »


Dans l’espoir que cette relance marquera la fin d’une période noir pour la maison de mode belge, qui au mois d’août de l’an dernier – un an après son 25ème anniversaire – avait dû déposer le bilan.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Croissance de plus de 10% pour Hermès

14/09/2017

Au cours du premier semestre de 2017 le chiffre d’affaires de la marque de luxe française Hermès a augmenté de 11%. L’Asie en particulier a fait un grand bond en avant. Le bénéficie est lui aussi en hausse de 11%.

Back to top