Mer du Nord risque de faire naufrage | RetailDetail

Mer du Nord risque de faire naufrage

Mer du Nord risque de faire naufrage

L’enseigne belge de prêt-à-porter féminin Mer du Nord a introduit une demande de réorganisation judiciaire auprès du tribunal de commerce de Bruxelles, qui va examiner la demande.

La restructuration de cet été s’est avérée ‘insuffisante’

Une restructuration avait déjà eu lieu durant l’été au sein de l’enseigne Mer du Nord, impliquant le licenciement de 22 personnes sur un total d’une centaine d’employés. Visiblement cette mesure n’a pas suffi pour maintenir le navire à flot : « Nous sommes au bord du gouffre », a déclaré le secrétaire CGSLB Pascal Freson à l’agence de presse Belga.


Fondé en 1988, Mer du Nord ces dernières années a accumulé les pertes. En 2011 et 2012 les pertes se chiffraient à plus d’un million d’euros, alors qu’en 2013 la perte s’est limitée à 108.000 euros (sur un chiffre d’affaires de près de 18,5 millions d’euros).


Relance avec une dizaine de boutiques ?

Mer du Nord avait déjà cédé ses boutiques à Bruges et à Knokke et deux autres boutiques à Bruxelles sont en vente. L’enseigne espère pouvoir relancer les activités avec une dizaine de magasins. Outre les boutiques en gestion propre, les collections sont également disponibles dans plusieurs magasins multimarques.


« Il règne une grande incertitude auprès du personnel », indique le syndicaliste. Il craint que les employés touchés par la restructuration ne reçoivent pas ou du moins pas immédiatement leurs indemnités, en raison de la demande de réorganisation judiciaire par la direction.


Ce jeudi aucun membre de la direction de Mer du Nord n’était joignable pour de plus amples informations.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.