Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

« Tout à fait logique »

Sarenza propose environ 650 marques via son webshop, soit près de 40.000 modèles, et réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 250 millions d’euros.  Monoprix considère la reprise comme étant le moyen de compléter son offre en ligne et de se positionner encore plus sur le marché en tant qu’important acteur omnicanal dans le domaine de la mode, de la décoration et des produits de beauté.


 « Avec l’acquisition de Sarenza et de son savoir-faire, le Groupe Casino renforcera sa position de leader du e-commerce urbain en France », précise Jean-Charles Naouri, PDG du Groupe Casino.  « La reprise permettra à Monoprix de se hisser à l’avant-plan des ventes en ligne dans le secteur de la mode et de la décoration. »


 « Cette opération s’inscrit entièrement dans la stratégie de Monoprix.  Dans nos magasins du centre-ville, Monoprix allie de façon unique l’alimentation, les produits non alimentaires et les services innovateurs.  Il est donc parfaitement logique de reproduire cette offre complète en ligne », rajoute Régis Schultz, dirigeant de Monoprix.  Sauf problèmes avec les syndicats ou avec l’autorité française de la concurrence, la reprise de Sarenza devrait être chose faite d’ici quelques semaines.


 « Nous sommes très heureux de cette acquisition puisqu’elle nous permet de devenir partenaire d’un acteur majeur et d’élargir notre offre en nous appuyant sur l’expertise de Monoprix », a déclaré Stéphane Treppoz, PDG de Sarenza.  L’entreprise Sarenza n’est pas uniquement active en France.  Elle vend ses produits dans plus de 25 pays européens, dont la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.