Chiffres records pour les produits Fairtrade

Chiffres records pour les produits Fairtrade

En 2015 Fairtrade Belgium a enregistré une croissance à deux chiffres : +10,9% en termes de valeur, selon GfK. Durant le 2ème semestre la croissance a atteint 14,7%. Le nombre de consommateurs achetant des produits Fairtrade a augmenté, ainsi que la fréquence d’achat, d’où une hausse du volume par acheteur.

Bananes et café

En 2015 il s’est vendu 14.567 tonnes de produits Fairtrade au total, soit un chiffre d’affaires de 61,4 millions d’euros dans le retail. En y ajoutant le montant du marché out-of-home, le chiffre d’affaires total s’élève à 115,5 millions d’euros.


La forte croissance durant le deuxième semestre s’explique par les investissements dans l’activation, indique la directrice sortante Lily Deforce. Ainsi Fairtrade est apparu à la télévision pour la première fois avec une campagne pour les bananes. Via un direct mailing 50.000 Belges intéressés par le développement durable ont bénéficié de bons de réductions. « Nous allons répéter cette action. »


L’an dernier les bananes Fairtrade ont connu une croissance de 12,6% en termes de volume et de 13,2% en termes de valeur, alors que le marché total des bananes n’a progressé que de 2,5%. Ainsi les bananes Fairtrade ont atteint une part de marché de 9,6% en volume. Le café lui aussi est en forte progression : 11,1% en volume et pas moins de 34,2% en valeur, et ce grâce à la popularité croissante des capsules de café. Le chocolat Fairtrade a progressé de 15,9% (13,8% en valeur), alors que la catégorie du chocolat a reculé de 2,5%. Toutefois le chocolat Faitrade reste un segment réduit, avec une part de marché de 0,4% en volume.


Pénétration croissante

Entre 2007 et 2015 la pénétration de l’offre totale Fairtrade est passée de 24% à 53%. Durant cette même période le nombre de titulaires de licence belges a augmenté de 39 à 95 et le business a progressé de 52 millions d’euros à 115 millions d’euros. En incluant les marques étrangères, le marché belge compte actuellement 160 marques actives. Le volume de bananes a doublé, celui du sucre a triplé, celui du cacao a augmenté de +68% et celui du café de +41%.


Bref, Lily Deforce peut s’estimer satisfaite du chemin parcouru. Le 1er juin elle passera le flambeau après plus de huit ans à la tête de Fairtrade Belgium. Dans une interview avec RetailDetail, elle explique comment Fairtrade Belgium est parvenu à croître, grâce au focus sur certaines catégories clés et l’intense collaboration avec le secteur du retail.