« Croissance de 66% pour les courses online en Europe »

La disruption digitale entraîne une énorme croissance des courses en ligne partout dans le monde. L’arrivée de nouveaux modèles d’e-commerce et écosystèmes oblige les acteurs traditionnels à s’adapter rapidement et en profondeur.


« L’histoire vient tout juste de commencer »

L’impact de la digitalisation sur l’univers du food ne doit pas être sous-estimé : d’ici 2023 le marché des courses en ligne en Europe progressera de 66% à 47 milliards d’euros de chiffre d’affaires, affirme une nouvelle étude d’IGD, à la demande de The Consumer Goods Forum. La part de marché de l’e-commerce dans le segment FMCG s’élèverait alors à 2,5%, contre 1,8% en 2018. Et cela n’est rien comparé à la croissance attendue en Amérique du Nord (+152%) et en Asie (+196%).


Les food retaillers et les fabricants doivent s’y préparer, prévient Susan Barratt, CEO d’IGD : « La digitalisation a déjà sérieusement perturbé et transforme l’industrie de l’alimentation et de la consommation, mais l’histoire vient tout juste de commencer. » Selon elle, les retailers établis devront travailler dur et avec rapidité, afin de limiter l’impact des spécialistes online et des nouveaux écosystèmes ou les concurrencer.


Vers un ‘e-commerce 2.0’

IGD prévoit que les collaborations stratégiques entre retailers et entreprises technologiques gagneront rapidement en importance. La technologie digitale avancée permettra aux retailers physiques de combler l’écart des données avec les ‘pure players’ et  l’intelligence artificielle transformera la relation commerciale entre les retailers et leurs fournisseurs. Les retailers traditionnels les plus avancés se diversifieront pour être moins dépendants de la vente de produits.


Alors que jusqu’à présent l’e-commerce était une notion plutôt standardisée, aujourd’hui ‘un e-commerce 2.0’ fait son apparition avec de nouveaux  modèles de vente créatifs. Les pure players ouvrent leurs propres magasins offline et concluent des alliances avec des retailers traditionnels. Les fabricants seront plus nombreux à vendre en direct au consommateur, via des plateformes de commande communes et des places de marché. Certains acteurs logistiques deviendront des retailers. Le commerce social va conquérir le monde.


On assiste à l’émergence de nouveaux écosystèmes, qui combinent les services retail et consommation avec la logistique, les services financiers et la technologie. En centralisant les données et en utilisant des technologies avancées, les écosystèmes ont un aperçu en temps réel du comportement du consommateur, leur permettant de répondre rapidement aux changements, d’offrir aux shoppers une personnalisation poussée et ainsi d’augmenter leur rentabilité.

 

 Région  CA online 2018  CA online 2023  Croissance  Part online 2018  Par online 2023
 Asie  101  299  196%  3,4%  7,5%
 Amérique du Nord  25  62  152%  1,5%  3,4%
 Europe  32  53  66%  1,8%  2,5%

(Montants en milliard de dollar, source: IGD/The Consumer Goods Forum)