Actions syndicales chez Lidl ce samedi en raison d'une charge de travail « insupportable »

Shutterstock.com

(Mise à jour) Si cela dépend du syndicat socialiste, les magasins belges de Lidl resteront fermés samedi. Mercredi, les employés et la direction ne sont pas parvenus à un accord sur la charge de travail et les mesures Covid-19.

 

Pas de solutions structurelles

Le syndicat socialiste Setca annonce une journée de grève nationale à la chaîne de supermarchés Lidl, samedi 8 mai. Hier, une réunion s'est tenue avec la direction au sujet de la charge de travail et des mesures de sécurité dans le contexte de la pandémie de corona, mais selon le syndicat, elle n'a pas débouché sur de véritables solutions.
 

La direction avait proposé de désinfecter les magasins après la fermeture en cas de cas positif dans le magasin. Elle souhaite également renforcer l'équipe volante et déployer des stewards. Selon le syndicat, il ne s'agit que de mesures temporaires, alors qu'il exige des solutions structurelles. Selon Setca, la pression de travail est insupportable mais la direction reste "sourde au malaise des employés dans les magasins". L'organisation des employés accuse la direction d'indifférence, voire de mépris pour les conditions de travail des employés.
 

Le syndicat chrétiens n'appelle pas à la grève : "Nous aussi, nous voulons des solutions structurelles", déclare Wouter Parmentier de l'ACV Puls dans Het Nieuwsblad, "mais la direction a gagné du temps jusqu'en juillet. Nous pensons que, pour l'instant, il y a suffisamment de progrès pour ne pas faire grève et hypothéquer la consultation sociale."
 

L'agitation sociale chez Lidl n'est pas un fait nouveau. La semaine dernière, des actions syndicales ont eu lieu dans certains centres de distribution, également en raison de la forte pression de travail. L'année dernière, plusieurs actions de grève ont eu lieu dans les magasins Lidl.
 

Mesures supplémentaires

"Nous sommes conscients que la situation actuelle de COVID-19 pèse sur tout le monde et nous sommes également conscients que le travail de nos employés est tout sauf évident en ce moment. Nous prenons des mesures supplémentaires pour donner de l'oxygène à nos employés, comme l'arrêt temporaire de certaines tâches ou leur externalisation à des parties externes", déclare la porte-parole Isabelle Colbrandt.
 

Jusqu'à la fin du mois de juin, il y aura un steward dans chaque filiale tous les samedis et les jours de semaine très chargés. Il existe une ligne d'assistance téléphonique pour les cas d'agression des clients et un soutien supplémentaire de la part d'un conseiller confidentiel. Les directeurs de succursale pourront suivre une formation sur la manière de gérer les agressions dans les magasins à partir de juin - ce sujet fera désormais partie de leur formation de base. Les magasins confrontés à un taux élevé de maladies et/ou de quarantaine bénéficieront d'un soutien supplémentaire grâce à une "équipe volante", qui pourra être déployée de manière flexible. La rénovation prévue des magasins sera suspendue pendant sept semaines. Une nouvelle consultation entre les syndicats et la direction de Lidl est prévue pour le 9 juin.

 

Tags: