Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis
Foto: EQRoy / Shutterstock.com

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Moteur pour de nouvelles stratégies e-commerce et digitales

Peapod Digital Labs sera mis sur pied dans les mois à venir pour être opérationnel avant la fin de l’année, indique Ahold Delhaize USA dans un communiqué de presse. La nouvelle entité opérera de manière indépendante sous la direction de JJ Fleeman, qui par la même occasion est nommé Chief eCommerce Officer du groupe aux Etats-Unis. Auparavant Fleeman, anciennement responsable de la stratégie chez Ahold Delhaize USA, avait déjà participé à l’intégration de Delhaize au sein d’Ahold Delhaize USA.


« Peapod Digital Labs sera le moteur de nos stratégies e-commerce et digitales aux Etats-Unis », explique Kevin Holt, CEO d’Ahold Delhaize USA. « Etant l’un des plus grands groupes de supermarchés et leader dans les livraisons à domicile sur la côte Est, les marques locales d’Ahold Delhaize USA bénéficient d’un solide héritage en matière d’innovation. »


Holt entend utiliser l’envergure et l’échelle des enseignes américaines d’Ahold Delhaize comme levier afin de procurer aux clients une expérience en magasin personnalisée et fluide. Le communiqué de presse précise toutefois que les innovations développées dans le nouveau laboratoire sont destinées exclusivement aux Etats-Unis. Rien n’indique donc qu’Ahold Delhaize appliquera ces nouvelles technologies en Europe.


Objectif : « créer une expérience omnicanal inégalable »

A l’exemple de Wal-Mart et Amazon, Ahold Delhaize USA souhaite miser sur la digitalisation et les nouvelles technologies  pour être « premier de classe » en matière d’expérience client, commente  JJ Fleeman : « Qu’il s’agisse d’inspiration pour un repas, de shopping online ou de digitalisation et de personnalisation en magasin, Peapod Digital Labs améliorera l’expérience digitale des clients américains. »


Le nom ‘Peapod Digital Labs’ n’a pas été choisi au hasard, puisque la nouvelle entité dirigera également la plateforme de courses en ligne Peapod. « Nous avons l’incroyable chance de pouvoir nous appuyer sur la longue histoire innovante de Peapod, pour ainsi créer une expérience omnicanal inégalable », souligne Fleeman.
 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.