Amazon mise sur la livraison de repas | RetailDetail

Amazon mise sur la livraison de repas

Amazon mise sur la livraison de repas

Après Seattle, Portland et Los Angeles, c’est à Baltimore cette fois que le géant américain Amazon a lancé son service de livraison à domicile de repas de restaurants. La concurrence s’annonce donc féroce sur le marché des livraisons alimentaires.

Quatrième région en trois mois

Après Seattle début septembre, Portland fin octobre et Los Angeles mi-novembre, c’est à Baltimore qu’ Amazon a déployé son service de livraison à domicile  (endéans l’heure) de repas de restaurants ; un service réservé exclusivement aux clients PrimeNow. « Le mélange des différents quartiers de Baltimore y a créé un univers alimentaire tout aussi diversifié », explique Gus Lopez, general manager d’Amazon Restaurants. « Nous sommes heureux que nos clients Prime puissent désormais profiter,  facilement et rapidement, des meilleurs restaurants de la ville, sans avoir à prendre leur voiture ou un bateau-taxi. »


Amazon Restaurants propose son service dans une dizaine de codes postaux à Baltimore et ses alentours. Via l’appli Prime Now ou via le site, les membres peuvent vérifier si le service est disponible dans leur quartier et consulter quels sont les restaurants participants et leurs menus, avant de passer commande. Amazon s’est déjà associé à une soixantaine de restaurants (pizzérias, grills, restaurants végétariens et bien d’autres). « Dans les semaines à venir nous allons encore élargir la sélection de restaurants », promet Lopez. Au total Amazon a déjà conclu des accords avec environ 100.000 restaurants dans les villes où le service est proposé.


Uniquement pour les membres

Ce service restaurant, gratuit durant une période limitée, est réservé uniquement aux clients PrimeNow, qui pour un montant de 99 dollars par an ont souscrit au ‘membership program’ du même nom qui leur garantit une livraison rapide :  endéans les deux jours (pour environ 20 millions d’articles), le jour même dans 16 métropoles (pour un million de produits) et endéans les deux heures dans un nombre limité de grandes villes (pour quelque 10.000 items).


En introduisant son service de livraison de repas de restaurants, Amazon souhaite rendre l’affiliation encore plus attrayante – le géant du e-commerce a d’ailleurs l’intention de déployer son service dans chaque ville où il propose PrimeNow –  et tirer profit du marché en plein boom des services online de livraisons alimentaires. Des entreprises comme Deliveroo, Just Eat, GrubHub et Delivery Hero (pour n’en citer que quelques-unes) n’ont qu’à bien se tenir.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.