Auchan va intensifier la guerre des prix en France

Auchan va intensifier la guerre des prix en France

Auchan va lancer une contre-offensive face aux leaders Carrefour et Casino, en proposant des réductions de prix et des promotions agressives. Une nécessité si le n° 5 de la distribution en France veut éviter que sa part marché ne continue de s’effriter.

La France et l’Europe de l’Ouest dans le rouge

Sur son marché intérieur français, qui représente 42% du chiffre d’affaires total, le distributeur a vu son chiffre d’affaires régresser de 1,1% à 20 milliards d’euros environ. Les hypermarchés, principale branche du groupe, enregistrent la plus forte baisse avec -2,5%.


Dans le reste de l’Europe de l’Ouest les ventes sont en recul de 2,8%. En raison des circonstances économiques difficiles dans la zone euro, seules l’Europe Centrale, l’Europe de l’Est et l’Asie ont vu  leur chiffre d’affaires progresser, avec une croissance record de 11,1%.


Grâce aux fortes performances en Chine (où Auchan est numéro 2) et à l’expansion en Pologne, en Russie, en Ukraine et en Roumanie (depuis la reprise des hypermarchés Real de Metro), le chiffre d’affaires progresse néanmoins de 4,1% pour atteindre 62,1 milliards d’euros. Le bénéfice net est en hausse de 19% et s’établit à 767 millions d’euros, bien que la cession de la branche immobilière (pour 268 millions d’euros) explique en grande partie ce résultat.


Réductions des prix et promotions

L’an dernier la part de marché d’Auchan en France a régressé de 0,2% à 11,3%. Ainsi l’écart avec ses concurrents se creuse : Carrefour (20,3%), Leclerc (19,6%), Intermarché (14,2%) et Casino (11,7%).


Par ailleurs le directeur général Vincent Mignot admet que son groupe a souffert de l’offensive des prix menée par Carrefour, qui l’an dernier a lancé des publicités comparatives et qui depuis 2012 offre une garantie du plus bas prix sur 500 produits. « On a également perdu notre première place en promotions cette année, c'est une priorité numéro un que de redevenir leader », souligne-t-il.


C’est pourquoi cette année Auchan compte investir 230 millions d’euros dans ses magasins et surtout dans les prix. D’ici le mois de juin le groupe veut élargir la gamme de produits de moins d’un euro (fruits, légumes, charcuterie, ….) et proposer de fortes réductions sur les produits saisonniers.


Grâce à une grande campagne promotionnelle, y compris des ‘caddies comparatifs’  à l’entrée des points de vente, le groupe veut se profiler comme le plus avantageux. « Pour les achats quotidiens Auchan est bel et bien le meilleur marché, mais nous ne l’avons pas suffisamment communiqué l’an dernier », conclut Mignot.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top