Carrefour performe en France, moins en Belgique

Shutterstock.com

Si Carrefour a enregistré un bon troisième trimestre sur son marché intérieur français, ses résultats déçoivent dans les autres pays européens – et notamment en Belgique. Mais c’est aussi la conséquence d’une base de comparaison difficile.

 

Part de marché en hausse en France

Après les hausses exceptionnelles du chiffre d’affaires pendant la crise sanitaire de 2020, les food-retailers reviennent les pieds sur terre cette année. Les consommateurs sortent à nouveau, la consommation se normalise, les supermarchés voient leur bonus corona s’évaporer. C’est notamment le cas de Carrefour : sur le troisième trimestre de cette année, la chaîne de grande distribution rapporte une augmentation des ventes comparable de 0,8%, à 20,468 milliards d’euros. Ce résultat reste toutefois légèrement supérieur aux attentes des analystes.

 

En France, le retailer gagne à nouveau des parts de marché. Les hypermarchés ont certes souffert de l’introduction du Covid Safe Ticket dans les grands centres commerciaux, mais les supermarchés, les magasins de proximité et les ventes en ligne ont progressé. La chaîne s’est également bien comportée en Roumanie (+5,8%), et enregistre une légère hausse du chiffre d’affaires en Pologne (+0,9%) et en Italie (+0,8%). En Espagne, le chiffre d’affaires comparable se contracte de 2,3% malgré une part de marché en hausse.

 

Recul en Belgique

Le recul du chiffre d’affaires est en revanche plus marqué en Belgique : -5,4% à 1,01 milliard d’euros. Selon le retailer, il faut y voir l’effet d’une pression accrue sur les prix, mais aussi d’une base de comparaison difficile : l’année dernière, les restrictions aux voyages ont forcé la plupart des Belges à passe tout l’été en Belgique, ce qui a dopé les ventes des magasins locaux. Par rapport à 2019, le chiffre d’affaires est plutôt stable. Carrefour en Belgique avait déjà justifié une baisse substantielle de son chiffre d’affaires par cette base de comparaison au deuxième trimestre.

 

La situation est meilleure en Amérique latine et en Asie (Taiwan). En outre, le retailer enregistre à nouveau une forte croissance dans l’e-commerce, où les ventes de denrées alimentaires ont augmenté de 19% – et même de 100% sur les deux dernières années. Carrefour poursuit également son plan de transformation : en Italie, le retailer transférera plus de 50 magasins à des franchisés indépendants cette année, et 25 autres suivront au premier trimestre de l’année prochaine. En France, le groupe a déjà franchisé 10 hypermarchés et 44 supermarchés. Dix autres hypermarchés et 27 supermarchés suivront à partir de mars 2022.