Casino se retire du Vietnam

Casino se retire du Vietnam

Le distributeur français Casino souhaite réduire sa dette de 2 milliards d’euros à court terme. Ce plan de désendettement se fera par le biais de ventes immobilières en Thaïlande et en Colombie et par la cession de ses activités au Vietnam.

Cours de l’action réduit de moitié

Lors de l’assemblée générale en 2014 le PDG Jean-Charles Naouri pouvait encore se targuer d’un doublement du cours de l’action en cinq ans. L’action avait même frôlé les 97 euros momentanément. Mais depuis le mois d’avril c’est la dégringolade : l’action a déjà perdu la moitié de sa valeur. Pour inverser la tendance, Casino a annoncé vouloir réduire sa dette de plus de deux milliards d’euros.


Pour ce faire le distributeur français cherche des candidats souhaitant investir dans les ‘murs’ de quelques centres commerciaux en Thaïlande (où Casino est actif sous l’enseigne Big C) et en Colombie (où le groupe français est propriétaire d’Éxito). Toutefois Casino veut garder la majorité des actions immobilières. Par ailleurs, les Français se retirent entièrement du Vietnam, où le groupe exploite 31 hypermarchés et 10 magasins de proximité, qui génèrent un chiffre d’affaires annuel d’environ 600 millions d’euros (soit 2,5% du chiffre d’affaires total du groupe).


En cédant les activités au Vietnam, plus quelques autres « actifs non stratégiques », le directeur financier Antoine Giscard d'Estaing, espère récolter deux milliards d’euros « dans les douze prochains mois. Des marques d’intérêts de la part d’investisseurs potentiels existent », précise-t-il. A la bourse les investisseurs ont d’ores et déjà réagi favorablement.


Ainsi le Vietnam est le énième pays abandonné par Casino. Auparavant le groupe français s’était déjà retiré de Pologne (2006), des Etats-Unis et du Mexique (2007), des Pays-Bas (2009)  et du Venezuela (2010). Casino réalise la majeure partie de son chiffre d’affaires dans deux pays : en France, son marché domestique (19,6 milliards d’euros) et au Brésil (19,4 milliards d’euros). Le trio sud-américain Colombie-Argentine-Uruguay génère 5,1 milliards d’euros et la Thaïlande près d’un milliard d’euros.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Ahold en Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et de Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America font fusionner.  L’entreprise de fusion belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Les syndicats chez Carrefour craignent le plan de transformation

08/12/2017

L’entreprise de supermarchés Carrefour aura besoin de longs mois et même de quelques années pour mener à bien sa restructuration.  Entre-temps, les syndicats sont très inquiets quant à l’avenir.

Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Cinq tendances de supermarchés en 2018

08/12/2017

IGD, l’organisation internationale spécialisée dans l'étude des supermarchés, identifie cinq tendances qui détermineront le marché du foodretail au cours des douze prochains mois.

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Back to top