Chez Waitrose les clients choisissent leurs propres promotions

Chez Waitrose les clients choisissent leurs propres promotions

Le retailer britannique Waitrose lance 'Pick Your Own Offers', un programme permettant aux clients de choisir eux-mêmes les articles pour lesquels ils souhaitent bénéficier d’une réduction de 20% et ce tant online qu’en magasin. Une première mondiale aux dires de l’enseigne.

Réduction en magasin et en ligne

Seuls les clients membres de myWaitrose entrent en ligne de compte pour cette nouvelle action. Ces clients ont la possibilité de choisir dix articles sur une liste comprenant quelque 1000 items, allant de produits d’usage quotidien aux spécialités. Sur la liste figurent les articles les plus fréquemment achetés par les clients de Waitrose, tant des produits de marques que des marques maison.


Pour commencer le client doit introduire online son choix de dix articles, après quoi il bénéficiera d’une réduction de 20% à chaque fois qu’il achètera l’un des dix articles choisis et ce durant une période déterminée, qui dans une première phase s’étendra jusqu’à la fin de l’été. Les réductions seront valables pour les achats en magasin et online. Le client devra pour cela relier sa carte myWaitrose au compte online et l’utiliser en magasin.


Une fois la période de réduction terminée, le client pourra faire une nouvelle sélection de dix articles sur lesquels il recevra à nouveau une réduction de 20% durant une période déterminée. Le retailer souligne que ce nouveau programme est une extension au système 'Waitrose Brand Price Match', qui garantit aux clients que pour 8.000 articles de marques  ils ne paieront pas plus cher chez Waitrose que chez Tesco et Sainsbury’s.


Pression sur les quatre grands retailers britanniques

Le programme de fidélité myWaitrose existe depuis 2009 et offre aux clients de multiples avantages, auxquels vient s’ajouter maintenant le nouveau programme 'Pick your Own Offers'. Actuellement myWaitrose compte plus de cinq millions de membres, dont les dépenses représentent 70%  du chiffres d’affaires de Waitrose.


En lançant 'Pick Your Own Offers', Waitrose met la pression sur les quatre grands retailers britanniques, à savoir Tesco, Asda, Sainsbury's en Morrison's. Ceux-ci s’enlisent dans le segment moyen et souffrent de la concurrence d’une part des discounters Aldi et Lidl et d’autre part de Waitrose, positionné dans le segment supérieur. Ce dernier connaît une évolution positive de son chiffre d’affaires, tandis que les quatre grands enregistrent des résultats décevants depuis de longs mois.


Outre les quatre grands, Waitrose veille également à ne pas se faire évincer par les discounters Aldi et Lidl. Pour ce faire Waitrose a réduit les prix de 1.600 articles de marques et a augmenté la pression promotionnelle, en proposant davantage d’offres spéciales et des diminutions de prix plus substantielles par rapport à  la moyenne sur le marché.


L’idée n’est pas unique en son genre, mais le mise en œuvre oui

Mark Price, managing director de Waitrose, considère le programme 'Pick Your Own Offers' comme une stratégie promotionnelle révolutionnaire. « Cela donne aux clients le pouvoir de choisir eux-mêmes les promotions qu’ils souhaitent », explique Price. « Le succès de myWaitrose nous a appris que les clients apprécient les promotions sur les produits qui les intéressent. Maintenant nous allons encore plus loin en laissant le choix aux clients de déterminer eux-mêmes sur quels produits ils souhaitent avoir une réduction. »


Bien que Waitrose parle d’une première mondiale, l’idée en soi n’est pas nouvelle. Il y a dix ans aux Pays-Bas Albert Heijn a lancé une action similaire 'Jokers plakken, korting pakken' permettant aux clients de coller eux-mêmes des stickers de réduction sur les produits de leur choix. Une initiative que le distributeur néerlandais a réitéré en 2011 et 2014.


Toutefois la mise en œuvre de l’action de Waitrose va bien plus loin que celle d’Albert Heijn et ses stickers. 'Pick Your Own Offers' est une promotion structurelle qui combine habilement l’online et l’offline. Et c’est précisément cette approche omni-channel qui rend cette action unique en son genre.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Les frères Mestdagh se retirent de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh

05/12/2017

Les frères Eric et John Mestdagh ont décidé de se retirer de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh à partir de l’été prochain. Ils resteront néanmoins impliqués dans les stratégies à long terme de l’entreprise.

Ahold fait la leçon à Delhaize : il faut innover plus rapidement

05/12/2017

Delhaize doit innover plus rapidement et c’est au directeur d’Albert Heijn, Wouter Kolk, d’apprendre aux Belges comment s’y prendre, affirme Dick Boer, CEO d’Ahold Delhaize dans une interview surprenante, où il évoque également Amazon et bol.com.

La bière d’AB InBev 3% plus chère à partir de l’an prochain

05/12/2017

A partir du 1er janvier les bières d’AB InBev coûteront en moyenne 3,04% plus cher. Pour le secteur de l’horeca la hausse de prix s’élèvera à 3,12% et pour les magasins à 2,83%. Cette mesure concerne l’ensemble de l’assortiment.

Les accises élevées pèsent sur l’industrie alimentaire belge

05/12/2017

L’an dernier l’industrie alimentaire belge a progressé d’environ 3%. Toutefois cette croissance est entièrement attribuable à l’exportation, car sur le marché intérieur on observe un recul de 1,7%, et ce pour la première fois en dix ans.

Back to top