Coca-Cola supprime 1.800 jobs

Coca-Cola supprime 1.800 jobs

Suite aux ventes décevantes, Coca-Cola compte supprimer 1.600 à 1.800 jobs. La plupart de ces licenciements concernent le siège principal à Atlanta, mais des emplois risquent également de passer à la trappe dans d’autres sites à l’étranger.

Mesures d’économie

Ces licenciements s’inscrivent dans le plan du CEO Muhtar Kent, visant à économiser trois milliards de dollars d’ici 2019 ; montant qu’il avait déjà annoncé l’année dernière lors de la publication des résultats du troisième trimestre inférieurs aux attentes. Le chiffre d’affaires avait alors chuté à 11,98 milliards de dollars (10,14 milliards d’euros), contre 12,03 milliards de dollars (10,18 milliards d’euros) l’année précédente.


En conséquence le bénéfice net avait régressé de 2,4 milliards de dollars (2,0 milliards d’euros) à 2,1 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros). Un recul qui s’explique par l’attention accrue aux USA à l’alimentation saine, suite aux problèmes d’obésité.


Suppression du service logistique de Chaudfontaine

Les licenciements auront lieu principalement au siège principal d’Atlanta, mais d’autres sites à l’étranger seront également touchés. Les usines d’embouteillage ne devraient pas être concernées. Coca-Cola emploie quelque 130.600 personnes dans le monde.


Les sites belges, eux non plus, n’échapperont pas à ces mesures d’économie. Ainsi le service logistique de Chaudfontaine, où Coca-Cola embouteille les eaux du même nom, sera supprimé. Ces activités, ainsi que la majorité des employés, seront relocalisés sur les sites de Charleroi, Heppignies et Hasselt, mais cinq emplois risquent néanmoins de disparaître.

 

Tags: