Colruyt entame le renouvellement des magasins Spar

Colruyt entame le renouvellement des magasins Spar

Le Groupe Colruyt a débuté le déploiement de la nouvelle génération de ses magasins Spar. Le premier point de vente, selon le nouveau concept, a ouvert ses portes à Kessel récemment et trois autres suivront début 2016.

Accent sur le frais

« Le concept actuel des magasins Spar date d’il y a dix ou onze ans. Il était donc grand temps de le renouveler, car les besoins des consommateurs ont changé et continueront de changer. C’est pourquoi nous voulons créer un concept qui puisse tenir pendant les cinq prochaines années », explique Arlette Ghysels, responsable du marketing chez Spar.


Parmi les changements, on notera notamment l’accent sur le rayon frais, la vaste gamme de vins et de bières spéciales, ainsi que l’élargissement des zones de circulation pour les clients : « L’une des grandes sources d’irritation des consommateurs qui font leurs courses, est le comportement d’autres consommateurs qui bloquent le passage. Nous avons donc essayé d’y remédier en élargissant les allées entre les rayons », indique Yves Dauwe, responsable du projet de transformation des magasins Spar.


Dauwe: « D’autre part nous avons changé l’agencement. Les clients, qui font de petites courses, ne tiennent pas à parcourir tout le magasin. C’est pourquoi nous avons repensé le parcours du magasin. Pour les clients pressés nous avons prévu un itinéraire court, qui passe uniquement dans la zone des produits de boulangerie et des repas prêts à consommer . Nous avons également le ‘fresh-loop’ pour ceux qui souhaitent ajouter quelques produits frais et enfin le ‘full loop’, qui traverse le rayon épicerie. Nous tentons aussi d’inspirer les clients au moyen d’écrans vidéo. »


Analyse des tickets de caisse

Ce nouveau concept a été mûrement réfléchi et est le résultat d’une étude approfondie : « Nous avons environ 20 millions de tickets de caisse dans notre banque de données. En collaboration avec l’Université de Gand, nous avons analysé ces tickets de caisse, afin de déterminer quelles étaient les combinaisons de produits achetés par le consommateur, comme par exemple le pain, la charcuterie et le fromage. Nous avons donc placé ces produits à proximité l’un de l’autre, afin d’éviter l’irritation des clients », précise Dauwe.


Les rayons déclinés en différentes hauteurs permettent aux clients d’avoir vue sur l’atelier de boulangerie et de boucherie, ce qui renforce le sentiment d’authenticité.


Disparition des tapis roulants aux caisses

En outre les tapis roulants aux caisse ont été supprimés. A l’exemple du système utilisé chez Colruyt, le personnel transvase les achats d’un caddie à l’autre, ce qui permet d’établir un contact plus personnel avec le client.


Quant à la façade extérieure le cadre rouge attire le regard et guide le client vers l’entrée. L’idée est également d’aménager la façade de façon à ce que le client puisse autant que possible voir de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur du magasin.


Mise en route de la phase de transformation

Le premier magasin Spar de la nouvelle génération a ouvert ses portes à Kessel récemment. Durant les travaux de transformation, qui ont duré cinq semaines, le magasin a fermé ses portes. Les prochaines transformations sont prévues dans les magasins de Rhode-Saint-Genèse, Bokrijk et Grivegnée.


En janvier Spar effectuera une grande enquête auprès des clients de Kessel. Ces informations seront utilisées afin de corriger le concept, si nécessaire.


Spart Compact pour les petits formats

Les magasins Spar indépendants, qui répondent à certaines conditions, afficheront le logo du Groupe Colruyt, en plus du logo Spar. Début décembre ce sera le cas pour une centaine de magasins et l’objectif est de porter ce nombre à 160 au cours de l’an prochain. Selon les premiers résultats, l’ajout du logo Colruyt stimulerait le chiffre d’affaires.


Par ailleurs certains magasins de plus petit format opéreront sous l’enseigne  Spar Compact. « Pour ce concept compact, le nombre de m² de surface de vente – moins de 400 à 450 m²  – est un paramètre important, mais pas le seul. Le type de clientèle est également pris en compte »,  commente Dirk Depoorter, directeur général de Retail Partners Colruyt Group.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top