Colruyt et AH optent pour le transport ferroviaire des produits frais

Colruyt et AH optent pour le transport ferroviaire des produits frais

Depuis peu la nouvelle liaison de train ‘CoolRail’ transporte des produits frais venant de Valence vers les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne. Albert Heijn, Colruyt, Edeka, Plus, Sligro et les prestataires logistiques espèrent ainsi diminuer les émissions de CO2 de 70%.

Alternative durable pour le transport du frais

Grâce à cette liaison de train, chaque semaine des cargaisons de fruits et légumes provenant de la région côtière espagnole seront acheminées vers Rotterdam, pour ensuite être distribuées aux supermarchés aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne. L’objectif de cette initiative est de réduire les émissions de CO2 de 70% par rapport au transport routier. Chaque année plus de 1,5 million de tonnes de produits frais, destinés au marché de l’Europe du Nord, partent de Rotterdam.


La liaison de train entre Almussafes à Valence et CTS Köln est effectuée par Transfesa, qui fait partie de DB-Schenker. Pour l’instant le transport des produits frais se fait encore par la route à partir de Cologne vers les différents centres de distribution des chaînes de supermarchés. A partir de l’an prochain les trains de CoolRail transporteront également les marchandises de Cologne vers Rotterdam et ce cinq fois par semaine au lieu de deux fois.


CoolRail appelle d’autres partenaires à adhérer à l’initiative afin d’étendre la ligne d’approvisionnement. Parmi les participants au projet figurent notamment le grossiste en fruits et légumes Bakker Barendrecht, le fournisseur de services de logistique d'emballages recyclables Euro Pool System, le fournisseur de fruits et légumes Smeding, Visbeen Transport, l’entreprise portuaire Havenbedrijf Rotterdam et le bureau de consultants Mercator Novus.

 

 

Tags: