Colruyt va doubler la superficie de sa centrale-viande Vlevico

Colruyt va doubler la superficie de sa centrale-viande Vlevico

La chaîne de supermarchés Colruyt a introduit une demande de permis de bâtir afin de doubler la superficie de sa centrale-viande Vlevico à Hal. Aux dires du distributeur la capacité actuelle ne suffit plus à l’approvisionnement du nombre croissant de supermarchés Colruyt et Okay.

La croissance d’Okay nécessite une extension de Vlevico

A l’origine Vlevico (Vlees Viande Colruyt) se chargeait uniquement du traitement de la viande et de la charcuterie pour les magasins Colruyt. Depuis quelques années la centrale-viande de Hal approvisionne également les supermarchés Okay. « Ces six dernières années le nombre de points de vente Okay a doublé. Nous devons donc pouvoir répondre à cette demande croissante », explique André Van den Bossche, directeur de Vlevico, dans l’édition régionale du journal Het Laatste Nieuws.


Les travaux pourraient s’étendre sur deux à trois ans. Aussi le directeur n’exclut pas que Vlevico en attendant passera des accords temporaires avec d’autres entreprises « pour garantir la capacité de production et de stockage ». La date précise du début des travaux n’a pas encore été fixée. Il faut d’abord que l’enquête publique dans le cadre de la demande de permis de bâtir – en cours jusqu’au 27 janvier – soit bouclée, après quoi de nombreuses autres instances devront encore donner leur approbation.


Actuellement Vlevico compte près de 800 collaborateurs. Ni le coût du projet, ni le nombre de nouveaux emplois que créera cette extension, n’ont été communiqués. On sait par contre qu’il y a quatre ans Colruyt a investi 34 millions d’euros pour le site actuel.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: