Cora supprime 447 des 2.500 emplois

Cora supprime 447 des 2.500 emplois

D’ici peu la chaîne de supermarchés Cora supprimera 447 emplois sur les 2.500,  en raison d’une restructuration de l’entreprise. La direction dit mettre tout œuvre pour éviter autant que possible les licenciements secs.

Négociations en cours depuis février

Les syndicats et la direction de Cora sont en négociation depuis début février. A l’époque les syndicats craignaient déjà une restructuration. « Les négociations concernaient trois aspects », explique Geert Nolet, directeur de l’hypermarché Cora d’Anderlecht et porte-parole de l’entreprise. « Il y avait l’élément commercial et l’élément organisationnel, mais peu à peu un volet social s’y est également ajouté. »


« Nous avons, comme le prescrit la loi Renault, annoncé notre intention de procéder au licenciement collectif de 447 employés », indique Nollet. « Des discussions seront engagées avec les partenaires sociaux en vue de réduire ce nombre et d’éviter les licenciements secs. »


Perte en 2013

Cora fait partie du groupe Louis Delhaize et compte cinq points de vente en Wallonie, deux à Bruxelles et deux au Luxembourg. En 2013 la chaîne a réalisé un chiffre d’affaires de 636 millions d’euros et essuyé une perte nette de 11,6 millions d’euros.


Un an auparavant l’enseigne affichait encore un bénéfice de 6,2 millions d’euros. A noter toutefois que ce bénéfice était déjà de moitié inférieur à celui de 2011.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top