Cora supprime 447 des 2.500 emplois

Cora supprime 447 des 2.500 emplois

D’ici peu la chaîne de supermarchés Cora supprimera 447 emplois sur les 2.500,  en raison d’une restructuration de l’entreprise. La direction dit mettre tout œuvre pour éviter autant que possible les licenciements secs.

Négociations en cours depuis février

Les syndicats et la direction de Cora sont en négociation depuis début février. A l’époque les syndicats craignaient déjà une restructuration. « Les négociations concernaient trois aspects », explique Geert Nolet, directeur de l’hypermarché Cora d’Anderlecht et porte-parole de l’entreprise. « Il y avait l’élément commercial et l’élément organisationnel, mais peu à peu un volet social s’y est également ajouté. »


« Nous avons, comme le prescrit la loi Renault, annoncé notre intention de procéder au licenciement collectif de 447 employés », indique Nollet. « Des discussions seront engagées avec les partenaires sociaux en vue de réduire ce nombre et d’éviter les licenciements secs. »


Perte en 2013

Cora fait partie du groupe Louis Delhaize et compte cinq points de vente en Wallonie, deux à Bruxelles et deux au Luxembourg. En 2013 la chaîne a réalisé un chiffre d’affaires de 636 millions d’euros et essuyé une perte nette de 11,6 millions d’euros.


Un an auparavant l’enseigne affichait encore un bénéfice de 6,2 millions d’euros. A noter toutefois que ce bénéfice était déjà de moitié inférieur à celui de 2011.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: