Duvel Moortgat lorgne la brasserie de la Tripel Karmeliet

Duvel Moortgat lorgne la brasserie de la Tripel Karmeliet
Shutterstock

Le groupe brassicole belge Duvel Moortgat  serait intéressé par le rachat de la brasserie Bosteels, connue pour ses bières Karmeliet, Kwak et Deus. Mais le néerlandais Heineken serait également en lice.

Un marché intéressant pour Heineken

Pour l’instant on ignore à quel stade se trouvent les discussions avec Heineken et Duvel Moortgat, mais diverses sources ont confirmé au journal De Tijd l’intérêt des deux parties pour un éventuel rachat de la brasserie Bosteels.


Pour Heineken la reprise de Bosteels lui permettrait de renforcer sa position sur le marché des bières spéciales, où le groupe néerlandais n’est pour l’instant présent qu’avec une seule marque, la bière d’abbaye belge Affligem. Durant la première moitié de 2016 l’Affligem a été l’une des marques affichant la plus forte croissance au sein du groupe néerlandais, preuve que le marché des bières spéciales recèle un énorme potentiel.


Diversification

Pour Duvel Moortgat aussi l’acquisition de Bosteels est intéressante en vue de diversifier son offre existante. Par le passé le groupe brassicole belge avait déjà racheté d’autres brasseurs de bières spéciales, notamment la Brasserie d’Achouffe, De Koninck et Vedett, ainsi que quelques brasseries aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. Grâce à cette offre élargie, le brasseur  a su conquérir le marché international : 60% de la bière brassée par Moortgat est consommée à l’étranger.


Si la reprise a lieu, c’est à nouveau un brasseur belge de moyenne envergure qui perdra son indépendance au profit d’un acteur plus grand. Rappelons qu’en mai dernier c’était la brasserie belge Palm qui passait aux mains du néerlandais Bavaria.