EXKi ouvre un restaurant au Wijnegem Shopping Center | RetailDetail

EXKi ouvre un restaurant au Wijnegem Shopping Center

EXKi ouvre un restaurant au Wijnegem Shopping Center

Le 16 septembre la chaîne de restauration EXKi ouvrira un nouveau restaurant au Wijnegem Shopping Center. Il s’agit du 37ème établissement du groupe en Belgique et du 3ème à Anvers.

Chiffre d’affaires de 100 millions d’euros

L’histoire d’EXKi débute en 1999 (l’année de la crise de la dioxine) à l’initiative de trois Bruxellois : Frédéric Rouvez, Nicolas Steisel et Arnaud de Meeus. L’idée était de créer un concept de restauration rapide saine, avec au menu des soupes, salades, sandwiches,  desserts pauvres en calories, … le tout préparé avec des ingrédients naturels et frais. Le premier restaurant a ouvert ses portes deux ans plus tard à la Porte de Namur à Bruxelles.


Depuis la formule s’est développée jusqu’à devenir une véritable chaîne de restaurants réalisant un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros, dont 44 millions d’euros dans les restaurants en gestion propre et 56 millions d’euros dans les établissements exploités en franchise.


75 restaurants déjà

Avec l’ouverture de son restaurant à Wijnegem, EXKi comptera bientôt 37 restaurants en Belgique. Le groupe détient également des établissements à l’étranger, répartis au Luxembourg, Pays-Bas, France, Italie et USA. Récemment la chaîne a ouvert deux restaurants à Paris et un à New York. Ce dernier constitue le point de départ d’une expansion en Amérique, où le groupe compte implanter une quarantaine de restaurants dans les 10 années à venir.


Au total EXKi emploie plus de 825 collaborateurs, dont 400 dans la branche belge. L’ouverture du restaurant à Wijnegem permettra la création de douze jobs supplémentaires.


« Une nouvelle manière de servir le café »

En collaboration avec Café Liégeois, EXKi lancera à Wijnegem , « une nouvelle manière de servir le café ». Un barista concoctera différentes spécialités de café (terzetto, cappuccino, …).


Tout comme les autres restaurants de la chaîne, celui de Wijnegem aura son ‘coin zen’ et mettra à disposition des clients des journaux nationaux et internationaux ainsi qu’une connexion wifi gratuite.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Les supermarchés s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs lors des négociations. Selon certains distributeurs des Pays-Bas, d’Allemagne et d’Autriche, cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Back to top