Fini les campagnes distinctes pour Coca-Cola Light ou Zero

Fini les campagnes distinctes pour Coca-Cola Light ou Zero

Coca-Cola va adopter une stratégie d’unification : au lieu de campagnes publicitaires distinctes pour les diverses variantes de la marque (classic, light, zero et life), désormais la communication se concentrera uniquement sur Coca-Cola.

Coca-Cola veut se profiler comme une seule famille

Les campagnes séparées et les approches distinctes par produit découlent de l’évolution de la gamme : à chaque lancement d’un nouveau produit Coca-Cola, une nouvelle équipe commerciale a été mise en place, avec son approche spécifique, mettant en avant certaines valeurs de la marque.


A présent Coca-Cola a décidé d’abandonner cette stratégie fragmentée pour passer à une stratégie de marque unique. Ensuite ce sera au client de choisir le produit qu’il préfère dans la famille Coca-Cola.


Cette nouvelle approche se traduira au travers des nouvelles campagnes publicitaires, dont le lancement est prévu à partir du 4 mai, car le groupe souhaite attendre la fin de la campagne actuelle célébrant les 100 ans de la célèbre petite bouteille en verre.


Seules les étiquettes sur les bouteilles différeront

Ce changement de stratégie se reflétera également dans le retail : ainsi toutes les bouteilles et cannettes auront le même aspect, seule la couleur des étiquettes sera différente : rouge pour la version ‘classic’, argenté pour le Coca ‘light’, noir pour le ‘zero’ et vert pour le ‘life’.


Néanmoins ces étiquettes mettront en avant les propriétés particulières de chaque variante, notamment ‘zero calories – zero sugar’ pour le Coca-Cola Zero. Par ailleurs il n’y aura plus  de pancartes distinctes pour chaque variante, tous les panneaux seront similaires.


Mais cette nouvelle approche généraliste ne va-t-elle pas éloigner les clients de leur variante favorite de Coca ?  « Aucune marque ne crée un lien aussi fort que Coca-Cola. Nous voulons ramener les valeurs affectives que les consommateurs attribuent à leur variante de Coca à une seule ‘marque mère’. Les trois variantes avec moins de calories ou sans calories tireront profit de la force du Coca-Cola ‘Classic’. De plus ces variantes apparaîtront clairement à l’écran à la fin du spot publicitaire », explique Hilary Quinn, brand director  North West Europe and Nordics


La montée du Coca-Cola pauvre en calories se poursuit

La montée des boissons pauvres en calories ou sans calories se poursuit : la part de ce type de boissons représente 45% des ventes globales de Coca-Cola. Par ailleurs les clients ont tendance à opter pour de plus petits emballages : les emballages jusqu’à un demi-litre représentent aujourd’hui 55% du volume de vente.


La nouvelle stratégie sera testée dans différents pays européens, à commencer par la Belgique, les Pays-Bas, la France, l’Irlande, l’Espagne, le Royaume-Uni et les pays scandinaves. Si cette approche s’avère fructueuse, elle sera déployée dans d’autres pays.


« L’idée de cette stratégie d’unification a germé en Europe et a ensuite été présentée à Atlanta. Il ne s’agit donc pas d’une mesure d’économie imposée par les Etats-Unis. Au contraire notre budget média va augmenter », indique Quinn, qui depuis près de 15 ans dirige le lancement de nouveaux produits.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top