Frictions entre Carrefour et Casino concernant une propostion de fusion

Deux acteurs de la grande distribution française se contredisent radicalement dans leurs communiqués de presse respectifs. Casino prétend avoir été approché par Carrefour en vue d'une fusion, ce que dément formellement ce dernier.

Speculations

Grand remue-ménage au sein de la grande distributin française : ce matin le Groupe Casino a publié un communiqué de presse étonnant, indiquant qu'il avait été contacté par Carrefour en vue d'un éventuel rapprochement, mais que cette piste a été rejetée par le conseil d'administration lors d'une réunion qui s'est tenue hier.

 

Casino dit vouloir rester indépendant et estime que l'important chevauchement des deux retailers tant sur le marché français que brésilien constitue un obstacle. En outre le groupe déplore que Carrefour cherche un rapprochement au moment où l'action Casino est sous pression et fait l'objet de spéculations. Le retailer est en effet lourdement endetté et vient d'obtenir une nouvelle ligne de crédit d'un demi-milliard d'euros la semaine dernière.

 

Carrefour s'est empressé de répliquer sèchement  que "les difficultés auxquelles sont confrontés Casino et son actionnaire, ne peuvent justifier des communications intempestives, trompeuses et dénuées de tout fondement". Carrefour dément avoir sollicité Casino et s'étonne qu'on ait introduit auprès du conseil d'administration de Casino une proposition de fusion qui n'existe pas." Carrefour se concentre sur l'implémentation de son plan de transformation 2022 et examine les options juridiques pour faire cesser ces insinuations inacceptables, souligne le communiqué.