Le Belge ne paie que partiellement la taxe sur le sucre

Le Belge ne paie que partiellement la taxe sur le sucre
Foto: PhotoTodos / Shutterstock.com

La taxe sur les sodas, qui depuis le 1er janvier a augmenté, n’est que partiellement répercutée sur le consommateur par les supermarchés. Delhaize et Colruyt ont augmenté quasi tous les prix des sodas,  Carrefour quasi aucun.

Grandes différences d’après la chaîne de supermarchés

L’augmentation annoncée de la taxe sur le sucre est entrée en vigueur début 2018 : désormais le gouvernement belge prélève des taxes supplémentaires sur les boissons contenant des sucres ajoutés ou des édulcorants (les boissons ‘light’ ou ‘zero’ sont donc également concernées). Ces accises supplémentaires varient de 1 cent pour une cannette de 25 cl à 8 cents pour une bouteille PET de 1,5 litre. L’objectif est que les sodas, les sirops et certaines boissons à base de thé soient plus chers, afin de dissuader les consommateurs de consommer des boissons sucrées.


Début janvier le traqueur de prix Daltix est allé vérifier sur place et a contrôlé les prix des sodas dans les supermarchés belges. Colruyt en premier a répercuté les accises sur les prix à la consommation : le 2 janvier certains prix y avaient déjà été adaptés, le 3 et 4 janvier la majeure partie des autres adaptations de prix ont suivi. Au total, près de 70% de l’assortiment de sodas y a déjà augmenté en prix. A noter toutefois que la plupart des prix des marques maison n’ont pas bougé : moins d’un tiers des sodas Boni et Everyday ont augmenté en prix, ce qui a creusé l’écart de prix avec les marques A. Par contre les bouteilles PET de Coca-Cola Zero et Regular n’ont pas augmenté en prix, ni la marque de tonic Fever-Tree.


Chez Delhaize la majeure partie des prix ont été adaptés le 4 janvier : 81% des sodas y sont désormais plus chers. Là aussi les prix de la marque maison Delhaize sont restés inchangés, bien que la marque meilleur prix 365 ait augmenté en prix.


La lutte concurrentielle prime-t-elle sur la santé ?

Lors des contrôles de Daltix, les prix chez Carrefour et Albert Heijn n’avaient pas encore augmenté. Est-ce un choix réfléchi afin d’attiser la lutte concurrentielle entre les chaînes de supermarchés ? « Il fallait attendre de voir si les retailers répercuteraient cette taxe sur le client ou s’ils diminueraient leur marge. Le fait de répercuter ou non les accises sur le consommateur peut avoir un impact sur la position concurrentielle des retailers », estime Daltix.

 

Probablement ne s’agit-il pas là d’une stratégie délibérée, mais d’un simple retard. De fait, entretemps Albert Heijn est en train de se rattraper et a déjà augmenté le prix de plus de 30% de son assortiment de sodas en Belgique. Carrefour aussi a entamé l’adaptation de ses prix : depuis le 8 janvier près de 7% des sodas y étaient déjà plus chers.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top