Le CFO Pierre Bouchut va-t-il lui aussi quitter Delhaize ?

Le CFO Pierre Bouchut va-t-il lui aussi quitter Delhaize ?

Pierre Bouchut, directeur financier du Groupe Delhaize, serait en ‘pole position’ dans la course au poste de directeur financier du groupe français Veolia. Si les rumeurs s’avèrent exactes, il serait question d’un véritable exode dans le haut management de Delhaize, depuis la nomination de Frans Muller comme successeur du CEO du groupe,  Pierre-Olivier Beckers.

« Bouchut candidat favori chez Veolia »

Bouchut  serait le candidat favori pour le poste vacant de directeur financier chez Veolia, le numéro un mondial du traitement des eaux et des déchets, rapporte le journal français les Echos sur base de sources internes. Mais il ne serait pas le seul en course, car  « deux directeurs généraux d’entreprises de taille intermédiaire  » se seraient également portés candidats pour le poste.


Début septembre l’actuel directeur financier Pierre-François Riolacci a annoncé  son départ pour rejoindre la compagnie aérienne Air-France-KLM.


Exode chez Delhaize ?

Pour l’instant ces rumeurs n’ont pas été confirmées et aucune décision définitive n’a encore été prise, mais si Bouchut devait effectivement rejoindre Veolia, il s’agirait du troisième manager de haut niveau quittant Delhaize depuis que Pierre-Olivier Beckers a passé le flambeau à Frans Muller en tant que CEO du groupe.


Le  CEO de Delhaize America, Roland Smith, est le premier à avoir quitté l’entreprise, suivi cette semaine par le CEO européen Stéfan Descheemaeker. On sait que les deux hommes convoitaient le poste de CEO du groupe, mais on ignore si cette même raison peut expliquer l’éventuel départ de Pierre Bouchut.


Le CEO Muller souhaite pourtant une « étroite collaboration »

La probabilité que Bouchut ait lui aussi visé la fonction de Muller est bien réel, sachant qu’en 2012 le CFO a quitté Carrefour, après la nomination de Georges Plassat comme PDG du distributeur français, alors que Bouchut était considéré comme sérieux candidat.


Dès lors on comprend que Muller dans son communiqué de presse concernant le départ de Stéfan Descheemaeker ait souligné explicitement sa volonté de « collaborer étroitement avec Pierre Bouchut ». Reste à voir si cette tentative de faire taire la rumeur portera ses fruits.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Metro : légère croissance en 2016/2017

20/10/2017

Selon un rapport provisoire, le chiffre d’affaires de l’allemand Metro a progressé de 1,6% durant l’exercice comptable  2016/2017. Sur base comparable il est également question d’une croissance, bien que minime. Metro se dit satisfait.

Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Sainsbury’s va supprimer 2.000 emplois

18/10/2017

La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s va supprimer environ 2.000 emplois au Royaume-Uni. Ainsi le groupe espère économiser jusqu’à 500 millions de livres sterling (560 millions d’euros), afin de concurrencer les discounters.

Back to top