Le CFO Pierre Bouchut va-t-il lui aussi quitter Delhaize ? | RetailDetail

Le CFO Pierre Bouchut va-t-il lui aussi quitter Delhaize ?

Le CFO Pierre Bouchut va-t-il lui aussi quitter Delhaize ?

Pierre Bouchut, directeur financier du Groupe Delhaize, serait en ‘pole position’ dans la course au poste de directeur financier du groupe français Veolia. Si les rumeurs s’avèrent exactes, il serait question d’un véritable exode dans le haut management de Delhaize, depuis la nomination de Frans Muller comme successeur du CEO du groupe,  Pierre-Olivier Beckers.

« Bouchut candidat favori chez Veolia »

Bouchut  serait le candidat favori pour le poste vacant de directeur financier chez Veolia, le numéro un mondial du traitement des eaux et des déchets, rapporte le journal français les Echos sur base de sources internes. Mais il ne serait pas le seul en course, car  « deux directeurs généraux d’entreprises de taille intermédiaire  » se seraient également portés candidats pour le poste.


Début septembre l’actuel directeur financier Pierre-François Riolacci a annoncé  son départ pour rejoindre la compagnie aérienne Air-France-KLM.


Exode chez Delhaize ?

Pour l’instant ces rumeurs n’ont pas été confirmées et aucune décision définitive n’a encore été prise, mais si Bouchut devait effectivement rejoindre Veolia, il s’agirait du troisième manager de haut niveau quittant Delhaize depuis que Pierre-Olivier Beckers a passé le flambeau à Frans Muller en tant que CEO du groupe.


Le  CEO de Delhaize America, Roland Smith, est le premier à avoir quitté l’entreprise, suivi cette semaine par le CEO européen Stéfan Descheemaeker. On sait que les deux hommes convoitaient le poste de CEO du groupe, mais on ignore si cette même raison peut expliquer l’éventuel départ de Pierre Bouchut.


Le CEO Muller souhaite pourtant une « étroite collaboration »

La probabilité que Bouchut ait lui aussi visé la fonction de Muller est bien réel, sachant qu’en 2012 le CFO a quitté Carrefour, après la nomination de Georges Plassat comme PDG du distributeur français, alors que Bouchut était considéré comme sérieux candidat.


Dès lors on comprend que Muller dans son communiqué de presse concernant le départ de Stéfan Descheemaeker ait souligné explicitement sa volonté de « collaborer étroitement avec Pierre Bouchut ». Reste à voir si cette tentative de faire taire la rumeur portera ses fruits.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.