Le prosecco italien prend le pas sur le cava espagnol | RetailDetail

Le prosecco italien prend le pas sur le cava espagnol

Le prosecco italien prend le pas sur le cava espagnol
Nouvelle effervescence dans le secteur des vins mousseux : c'est d'abord le champagne français qui s'est vu évincé au profit du cava espagnol moins onéreux. Aujourd'hui le cava petit à petit doit céder sa place au prosecco, le vin blanc sec mousseux du nord de l'Italie.

Problèmes de prix et de perception

Les bulles espagnoles sont confrontées à un double problème. Le prix des raisins a doublé suite aux mauvaises récoltes, ce qui menace de faire augmenter le prix d'une bouteille de cava de 30 à 50%.

 

De plus, le cava doit remédier à un problème d'image : « Depuis que les supermarchés ont proposé des bouteilles de cava à moins de 5 euros, les producteurs de cava de qualité font face à des problèmes de crédibilité. Comment expliquer au consommateur pourquoi il devrait payer 12 ou 18 euros », se demande Wim Van Leuven, importateur de La Buena Vida sur le site de demorgen.be.

 

Nouveau prosecco, vieux champagne

Les Italiens sont prêts à combler le vide avec leur prosecco. Depuis 2008, l'Italie exporte déjà davantage de prosecco que ce qu'elle ne consomme elle-même et l'importation continue à augmenter. En partie, à cause des augmentations de prix, mais le problème se situe également au niveau du consommateur qui souhaite également essayer autre chose.

 

Et le champagne ? Suite à la crise et aux prix plus élevés, il regagne petit à petit son statut d'antan : une boisson consommée uniquement par quelques privilégiés et lors d'occasions vraiment spéciales.

 

 

Traduction : Laure Jacobs

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.