Le rachat de SABMiller risque de forcer la vente de Grolsh

Le rachat de SABMiller risque de forcer la vente de Grolsh

Pour rassurer les autorités de la concurrence, plusieurs marques de bières devront très probablement trouver un nouvel acquéreur suite à la reprise de SABMiller par AB InBev.

 

La vente de MillerCoors

La semaine dernière, AB InBev a fait une offre d’environ 100 millions d’euros pour le rachat de SABMiller.  Lorsque la fusion sera terminée, les deux principaux brasseurs au monde formeront une seule entreprise qui détiendra une grande part du marché mondial.

 

Il a été annoncé quasi instantanément que SABMiller devrait céder sa participation dans la joint-venture américaine MillerCoors.  Le partenaire Molson Coors récupèrera ainsi toutes les actions de l’entreprise.

 

Reste à savoir si cela suffira.  Il semble que SABMiller soit également obligé de remettre ses activités britanniques de Grolsh et Peroni.  La participation de SABMiller dans la brasserie turque Efes ainsi que ses activités chinoises seraient également sur le point de basculer.

 

Tous ces rachats devraient rapporter près de 6,5 milliards d’euros, dont la moitié proviendrait de la vente des activités chinoises.

 

Tags: