Le rideau tombe sur les restaurants de Jamie Oliver

Over & out voor Restaurantketen Jamie Oliver

Selon plusieurs sources britanniques, la plupart des restaurants du chef cuisinier Jamie Oliver déposeraient définitivement le bilan aujourd’hui. Lors d’une précédente restructuration douze établissements avaient déjà fermé leurs portes.


Lourdes pertes

Cette fois il s’agirait de la fermeture de 25 restaurants, dont 23 établissements de la chaîne Jamie’s Italian et deux restaurants londoniens, un steakhouse Barbecoa et le Fifteen. 1300 emplois sont menacés. L’an dernier  grâce à l’injection de 13 millions de livres de son propre capital, Oliver étaient parvenu de justesse à sauver les restaurants de la faillite. 12 des 37 établissements avaient néanmoins dû fermer leurs portes, avec la perte de 600 emplois pour conséquence. La recherche ces derniers mois d’un candidat-repreneur pour les restaurants restants n’a pas abouti, vu la forte concurrence.


Depuis 1997 Jamie Oliver s’est bâti un véritable empire, avec entre autres des restaurants, des programmes télévisés et des livres culinaires. Avec plus ou moins de succès toutefois : par le passé le chef cuisinier a reconnu que 40% de ses entreprises professionnelles avaient échoué. En 2015 Oliver a fermé le dernier établissement de sa chaîne de magasins culinaires Recipease et deux ans plus tard le seul restaurant Union Jack restant a subi le même sort.


Pour l’instant on ignore encore ce qu’il adviendra des restaurants en franchise qui opèrent également sous le nom Jamie Oliver, dont deux sont situés aux Pays-Bas (à La Haye et Rotterdam). Aux dires de l’entreprise elle-même, les franchisés ne sont pas concernés par la faillite, mais dans la pratique il s’avère souvent que les franchisés finissent eux aussi par fermer boutique.