Le shopping dominical devient de plus en plus populaire | RetailDetail

Le shopping dominical devient de plus en plus populaire

Le shopping dominical devient de plus en plus populaire

Le nombre de commerçants ouverts le dimanche ne cesse d’augmenter et les consommateurs sont de plus en plus nombreux à faire leurs courses le dimanche. C’est ce que révèle une enquête du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI).

Une question de survie

Selon le sondage du SNI, quasiment tous les boulangers et deux tiers des bouchers et des commerces alimentaires sont ouverts le dimanche. Toutefois la majorité d’entre eux disent le faire pour pouvoir survivre, car ces ouvertures dominicales leur permettent de faire la différence avec les grands supermarchés, généralement fermés le dimanche.


Ainsi les boulangers réalisent environ 42% de leur chiffre d’affaires hebdomadaire le dimanche. Pour les bouchers et les commerces alimentaires ce pourcentage est de 27%. Ces deux dernières années les petits commerçants constatent que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à faire leurs courses le dimanche.


Les commerçants défavorables à l’extension des horaires d’ouverture

Néanmoins les commerçants tentent de trouver le juste équilibre entre travail et vie privée : les boulangers par exemple ferment plus tôt le dimanche et les commerces alimentaires ne sont ouverts que jusque 13 heures. Ils estiment que l’allongement des plages horaires ne générera pas davantage de  chiffre d’affaires, car dans ce cas le nombre de consommateurs faisant leurs courses le dimanche, au lieu de se concentrer sur l’avant-midi, serait tout simplement réparti sur l’ensemble de la journée.


Dès lors les commerçants ne sont pas favorables à l’extension du shopping dominical : ils craignent de devoir rester ouverts plus longtemps et de perdre ainsi leur avantage concurrentiel vis-à-vis des supermarchés. Par ailleurs il n’est pas facile de trouver du personnel disposé à travailler le dimanche.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.