Les consommateurs belges se ruent sur les boissons fortes

Les consommateurs belges se ruent sur les boissons fortes

Les consommateurs belges s’approvisionnent massivement en boissons fortes et en champagne, afin d’éviter l’augmentation des accises qui entrera en vigueur le 1er novembre. Ces derniers jours les ventes de boissons alcoolisées ont augmenté de 30%.

Achats de fin d’année précoces

Suite à la hausse des accises, une bouteille de boisson forte coûtera jusqu’à 2,60 euros de plus à partir du 1er novembre. Aussi pour éviter cette hausse des prix, bon nombre de clients ont commencé à s’approvisionner en boissons alcoolisées.


« Il s’agit surtout d’achats que les clients ont l’habitude de faire durant la période de fin d’année : des bouteilles de whisky, de cognac ou de champagne qu’ils offrent comme cadeau au dîner de Noël ou de la Saint-Sylvestre », explique Baptiste van Outryve , porte-parole de Carrefour, dans le journal De Tijd.


Chez Delhaize il est question d’une hausse des ventes de boissons fortes de l’ordre de 30%. Lidl et la Fédération Belge des distributeurs en boissons parlent également d’une augmentation des ventes.


C’est pourquoi de nombreux magasins font davantage de publicité pour les boissons alcoolisées, ce qui selon l’Association pour les problèmes d’alcool et autres drogues  est « totalement inacceptable d’un point de vue éthique ».

 

Tags: