Les discounters allemands montent en force au Royaume-Uni

Les discounters allemands montent en force au Royaume-Uni

Les discounters allemands ne cessent de gagner du terrain au Royaume-Uni : en trois ans la part de marché d’Aldi et Lidl réunis est passée de 5,4% à 9%.  Dans le classement des plus grands retailers, Aldi y occupe la 6ème place, devant Waitrose.

Aldi dépasse Waitrose

Les « quatre grands » continuent de dominer le marché britannique : Tesco avec une part de marché de 29,4%, suivi d’Asda et Sainsbury’s dont la part de marché est inférieur de moitié environ, respectivement 17,1% et 16,4%, et enfin Morrissons avec à peine 10,9%.


Après le top cinq (dont fait également partie The Co-op avec 6,1%), arrivent les chaînes allemandes : Aldi a évincé Waitrose de sa sixième place. Sur base des chiffres de fin mars, Aldi détient une part de marché de 5,3%, suivi de Waitrose avec 5,1%. Lidl occupe la huitième place avec 3,7%.


La politique de prix bas porte ses fruits

Les discounters allemands doivent leur progression à leur politique de prix bas, très appréciée des consommateurs durant la crise économique qui a également frappé le Royaume-Uni ces dernières années. Chaque année depuis quatre ans Aldi a enregistré une croissance de son chiffre de vente de plus de 10%, voire même de 16,8% l’année passée.


La chaîne a attiré quelque 500.000 nouveaux clients et le contenu du panier moyen a augmenté de 7%. Ces nouveaux clients proviennent principalement de chez les « quatre grands », malgré les efforts de ces derniers à concurrencer les chaînes discount allemandes par des réductions de prix.

 

Tags: