Les ventes non-alimentaires en recul dans les grandes enseignes alimentaires

Les ventes non-alimentaires en recul dans les grandes enseignes alimentaires

Les grandes enseignes alimentaires en France voient l’essentiel de leurs ventes dans le secteur du non-alimentaire baisser, selon une étude de l’Insee. Une diminution constante depuis plusieurs années, due notamment à l’apparition de la vente en ligne et les grandes surfaces spécialisées. 

Baisse du CA des grandes surfaces alimentaires depuis 2009

L’Insee vient de dresser une analyse du chiffre d’affaires des grandes surfaces alimentaires de 1997 à 2014. L’étude montre que le chiffre d’affaires n’a cessé de progresser au fil des années avec une hausse totale affichant + 47 %  jusqu’en 2009.  Cette année-là, sous l’effet de la crise mondiale, il a reculé de 3,4 % pour se redresser progressivement de 1,8 % et diminuer à nouveau de 0,9 % en 2014.

 

« En 2014, les ventes dans les hypermarchés se répartissent entre 66 % de produits alimentaires, 24 % de produits non alimentaires et 10 % de carburants », indique l’enquête.

 

Rivalité avec le commerce spécialisé

En outre, l’étude révèle que « la baisse en 2014 est plus sensible pour les hypermarchés (1,7 %) et les supermarchés (1,8 %) par rapport à l’ensemble du secteur. Cet écart s’explique par l’augmentation du chiffre d’affaires réalisé hors magasins et dans d’autres formes de vente gérées par les unités du secteur comme les supérettes, les magasins de bricolage, de jardinage ».

 

Néanmoins, le « drive » (retrait en voiture d’articles commandés sur internet), un concept qui a émergé timidement au milieu des années 2000, connaît une expansion importante depuis 2011 et a « contribué positivement à la croissance du chiffre d’affaires auprès des groupes et grandes surfaces alimentaires. La plupart des groupes du secteur sont désormais présents dans cette forme de vente ». 

 

L’Insee souligne toutefois que le drive n’a fait que « compenser le recul des ventes en magasins des supermarchés et hypermarchés ». En juin 2014, la France comptait plus de 2 000 drives. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top