Manque de chauvinisme pour les pommes belges

Manque de chauvinisme pour les pommes belges

Dans la catégorie de pommes de prix supérieur la Pink Lady est la variété la plus populaire en Belgique. « Les Belges devraient avoir honte d’en manger autant, alors que cette pomme ne peut être cultivée ici, d’autant plus qu’avec la Kanzi nous avons une excellente alternative belge », affirme Renaat Kuipers  de Veiling Haspengouw (la criée aux fruits de Hesbaye)  dans le dernier numéro de Boer & Tuinder (revue professionnelle pour agriculteurs et horticulteurs ).

Manque de chauvinisme

On ne dispose pas de chiffres exacts, mais on estime à au moins 5.000 tonnes par an la quantité de Pink Lady’s importées et vendues dans notre pays, soit deux fois plus que la variété belge Kanzi. Pourtant la variété belge est plus écologique et moins chère (en moyenne 2,2 euro/kg contre 2,7 euros/kg pour la Pink Lady).


Une question de goût et de marketing, explique le chef cuisinier et ambassadeur de fruits et légumes, Frank Fol dans le journal Het Nieuwsblad : « Premièrement, il faut l’avouer,  c’est une pomme délicieuse : elle est juteuse, sucrée, croquante et fraîche. D’autre part Pink Lady dispose d’importants budgets de marketing : ils sont présents en force sur les foires professionnelles et les lieux de ventes et cela stimule les ventes. Pourtant ce que dit le directeur de Veiling Haspengouw est exact : avec la Kanzi nous avons une excellente alternative belge, mais ils n’ont probablement pas les moyens de mener des campagnes publicitaires aussi intensives. »


Régression de la vente de pommes

Pour l’achat de pommes en vrac, la Jonagold belge figure encore toujours en tête du classement , bien que les ventes reculent depuis un certain temps. La Granny Smith occupe la deuxième place, la Pink Lady est troisième et la Breaburn quatrième.


En 2006 nous mangions encore 19 kg de pommes par personne par an, aujourd’hui seulement 14 kg. « Heureusement la consommation de fruits dans l’ensemble maintient son niveau. Nous mangeons tout simplement davantage de fruits différents », selon Renaat Kuipers de Veiling Haspengouw.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Ahold et Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America vont fusionner. L’entreprise fusionnée belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Back to top