McCain investit dans des frites 100% belges

McCain investit dans des frites 100% belges

Jusqu’à 2018 le fabricant de pommes de terre McCain investira 175 millions d’euros au total dans son usine de Leuze-en-Hainaut. Le groupe canadien y installera une 4ème ligne de production pour frites surgelées, qui sera opérationnelle d’ici 2018.

La plus grande usine au monde

L’usine est passée aux mains de McCain en 2013, lorsque le groupe canadien a racheté le producteur belge Lutosa. Aujourd’hui il s’agit de la plus grande unité de production au monde de spécialités à base de pommes de terre. A l’avenir l’usine restera l’épicentre du futur développement de McCain en Europe, confirme Jean Bernou, CEO de McCain Foods Continental Europe. Ces dernières années McCain a déjà investi plus de 70 millions d’euros dans la construction de nouvelles lignes de production et infrastructures pour la réception, le triage et le lavage des pommes de terre.


Depuis 2017 toutes les frites McCain pour friteuse vendues en Belgique sont produites dans l’usine de Leuze-en-Hainaut, et ce à base de pommes de terre récoltées en Belgique. Les spécialités, comme les croquettes, les pommes Duchesse ou encore les Rösti, sont également d’origine 100% belge. A terme McCain souhaite que tous ses produits pour consommation à domicile soient d’origine purement belge. Le groupe canadien est d’ailleurs dirigé par le CEO belge, Dirk Van de Put.


McCain & Lutosa?

Le fait que l’usine de McCain porte toujours le nom de Lutosa, alors que les frites du même nom sont commercialisées par un concurrent sur le marché belge du retail, peut prêter à confusion. Il s’agit toutefois d’une situation temporaire. En effet, lors de la reprise en 2013 les autorités belges de la concurrence avait obligé McCain à céder la marque Lutosa sous licence sur le marché belge, sans quoi l’entreprise aurait occupé une position trop dominante. Or cette licence expire dans trois ans. La marque Lutosa disparaîtra alors du marché belge du retail. Dans le foodservice et sur les marchés internationaux le nom Lutosa continuera d’exister.