Non pas 1000, mais 3000 licenciements chez Carrefour ?

Retailer Carrefour wil nog 1.770 extra medewerkers de kans geven om vervroegd met pensioen te gaan.
Foto: Formatoriginal / Shutterstock.com

Carrefour aurait l’intention de  supprimer quelque 3000 emplois dans ses hypermarchés français et non pas 1000 comme annoncé initialement. Les 1770 licenciements supplémentaires se feraient par le biais d’un plan de départ en retraite anticipée.


1770 emplois supplémentaires menacés

Dans ses négociations avec les syndicats Carrefour France annonce trois fois plus de licenciements que prévu initialement. Fin mars le distributeur avait déjà fait part de son intention de tailler dans les coûts de ses hypermarchés déficitaires, en supprimant 1230 emplois. A présent Carrefour semble prévoir 3000 départs.


Il ne s’agit toutefois pas de licenciements secs, mais de départs sur base volontaire. En ce moment Carrefour négocie une proposition avec les syndicats français, visant à congédier 1770 employés supplémentaires par le biais d’un plan de départ en retraite anticipée. Cette information, relayée par l’agence Reuters, lui a été confirmée par un porte-parole.


Carrefour espère arriver à un accord avec les syndicats d’ici la semaine prochaine et mettre le plan en application durant la deuxième moitié de l’année. Les licenciements concernent principalement les grands hypermarchés du groupe sur le marché domestique français. En janvier 2018 le groupe a lancé un plan quinquennal  visant à diminuer les coûts et stimuler la croissance, notamment en réduisant le nombre et la surface des hypers déficitaires. En 2018  les restructurations et réductions de coûts ont permis à Carrefour d’économiser 1,05 milliard d’euros.