Perte signifiante pour Palm Breweries | RetailDetail

Perte signifiante pour Palm Breweries

Perte signifiante pour Palm Breweries

Palm Breweries a dû enregistrer une perte opérationnelle en 2012 de 2,85 million d'euros. La hausse des prix des matières premières et l'investissement du passage vers des bouteilles de 25 cl ont eu un impact énorme. En 2011, le bénéfice net de la firme était encore 740.166 EUR.

Un lien aux jeunes

Néanmoins, Palm Breweries voit un avenir prometteur, grâce à la Palm qui retrouve un lien aux jeunes d'aujourd'hui. La Palm est aussi le contributeur principal au chiffre d'affaires.

 

Depuis la fin des années 1990, trois générations de jeunes se sont échappées et ce qui restait étaient les quadragénaires et les quinquagénaires. Depuis 2011 cette tendance s'est renversée: les chiffres prouvent que les jeunes boivent la bière ambrée de plus en plus, disait Jan Vandenwyngaerden, PDG de Palm Breweries.

 

Passage vers 25 cl vaut la peine

Le passage de 33cl vers des bouteilles de 25 cl a été fait l'année passée en Belgique et a pour but de charmer les jeunes. Cela permettait également une baisse du prix. On a effectué la même stratégie aux Pays-Bas en mars 2013.

 

En fait, le passage a impacté le volume vendu négativement. Il y avait déjà une baisse du volume en Belgique quant à la bière ambrée, ce qu'on voit aussi aux Pays-Bas cette année-ci. Par contre, le niveau du nombre de caisses vendues a été entretenu.

 

Combattre les géants

Palm doit avouer que le secteur de bière belge et néerlandais est sous pression, spécialement comme firme moyenne contre les géants du secteur dans la lutte pour les cafés, hôtels et restaurants. L'approche plus sévère vers l'alcool a contribué négativement à la situation pénible.

 

La chiffre d'affaires recule avec 0,7% jusqu'à 56,1 million d'EUR. De plus, le premier semestre de 2013, à cause du mauvais temps, n'était pas formidable, mais le retour de la chaleur en juillet a sûrement fait du bien.

 

L'espoir italien

Palm espère que l'exportation aidera à améliorer le chiffre d'affaires. Un quart du chiffre devrait venir d'autres pays que la Belgique et les Pays-Bas en 2015, par rapport à 15% l'année passée. Dans ce but, Palm Breweries a ouvert un bureau italien.

 

Palm Breweries ne vend pas seulement Palm, mais aussi Rodenbach, Steenbrugge, Brugge Tripel, Estaminet et Geuze Boon.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.