Pourquoi Colruyt Group continue de racheter des actions propres

Pourquoi Colruyt Group continue de racheter des actions propres

Colruyt Group rachète des actions propres à un rythme plus élevé que prévu par les analystes. Ceci renforce le contrôle de la famille sur le groupe et fait grimper le bénéfice par action restante.

Dividende plus élevé

Le 2 octobre 2017 Colruyt Group a lancé un programme de rachat d’actions propres pour 350 millions d’euros sur une période de deux ans. Un procédé qui en soi n’est pas inhabituel. D’autres entreprises font de même, notamment Ahold Delhaize, qui pour cette année envisage un programme d’acquisition d’actions propres pour une valeur de 2 milliards d’euros. Ce qui toutefois étonne les analystes est la cadence élevée, avec laquelle Colruyt procède : en sept mois le groupe a déjà déboursé 85% des 350 millions prévus. Le retailer a déjà racheté 6,72 millions d’actions pour un montant de 297 millions d’euros, écrit le journal De Tijd.


A présent Colruyt Group contrôle donc 7,87% du groupe. Grâce  à cette opération, le retailer maintient le cours de l’action. De plus, les actions rachetées sont détruites, ce qui permet donc de répartir le bénéfice sur moins d’actions. Bref : un bénéfice plus élevé par action, un dividende plus élevé pour les actionnaires, dont la famille Colruyt. La part de plus en plus réduite d’actions librement négociables suscite des spéculations concernant l’éventuel retrait du groupe de la bourse. Il y a un an et demi le CEO Jef Colruyt avait qualifié cette option de « suggestion intéressante ».