Reprise de Danone par Kraft Heinz en vue ?

Reprise de Danone par Kraft Heinz en vue ?
Shutterstock

Selon certaines rumeurs, Kraft Heinz lorgnerait Danone. Le géant des produits laitiers serait la prochaine cible du groupe, après l’échec de l’offre de rachat sur Unilever. Toutefois un accord est encore loin d’être conclu, estiment les analystes.

Potentiel important

Certains actionnaires de Kraft Heinz visent de gros bénéfices à court terme et incitent donc l’entreprise à envisager une reprise. L’objectif initial était d’acquérir Unilever, mais ce deal ayant échoué, le groupe semble avoir jeté son dévolu sur le français Danone.


La reprise de Danone s’inscrirait parfaitement dans la stratégie de Kraft Heinz. Le fabricant français de produits laitiers dispose de quelques grandes marques sur des marchés émergents et permettrait à Kraft Heinz de poursuivre sa croissance internationale. De plus, cela offrirait au groupe américain la possibilité de réduire ses coûts ; chose que Kraft Heinz recherche souvent lors de reprises.


Mais beaucoup de problèmes également

En revanche le rachat d’une entreprise française renommée par un groupe américain entraînera certainement aussi quelques problèmes. Qui plus est lorsque le repreneur en question a la réputation de supprimer bon nombre d’emplois après la reprise. Dès lors Danone posera indéniablement des exigences difficiles, notamment le maintien des emplois, l’obtention de sièges importants dans le conseil d’administration et une grande partie des actions au sein du nouveau groupe. En outre Kraft Heinz devra s’engager à conserver l’assortiment sain et durable de Danone.


Aussi les analystes estiment que d’éventuelles négociations seront encore plus laborieuses que les discussions avec Unilever qui finalement n’ont pas abouti.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Back to top